Starship Troopers : ce grand film qui a dégoûté Verhoeven de l'Amérique

Geoffrey Crété | 6 juin 2020 - MAJ : 06/06/2020 16:52
Geoffrey Crété | 6 juin 2020 - MAJ : 06/06/2020 16:52

Paul Verhoeven filme des soldats et de gros insectes de l'espace, mais raconte bien plus, et signe l'un de ses grands films.

Paul Verhoeven à Hollywood : quelle glorieuse période, d'une richesse folle, où le cinéaste néerlandais a offert une salve de films fantastiques, de La Chair et le sang jusqu'à Hollow Man (qui mérite d'être réévalué), en passant par Basic Instinct et Showgirls.

Au milieu de ce festival de violence, de sexe, de politique et de second degré, il y a Starship Troopers, sorti en 1998, pour devenir une référence au rayon science-fiction et gros bras. Un film violemment reçu à l'époque par la critique notamment américaine, gentiment boudé par le public en salles, mais devenu culte, au point de donner plusieurs suites.

Et comme il n'y a jamais de mauvaise raison d'en reparler, retour sur ce classique, parfait mélange entre le divertissement total et la satire réjouissante.

 

photoAbonnez-vous ! Join us !

 

FASCIST INSTINCT

Pour beaucoup (y compris le réalisateur lui-même), Starship Troopers est le dernier vrai film hollywoodien de Verhoeven, avant la capitulation Hollow Man. C'est en tout cas le point de rupture entre le cinéaste et l'Amérique, qui n'avait jamais aussi violemment et sérieusement rejeté son cinéma jusque là. RoboCop avait attiré l'attention par sa brutalité, Basic Instinct avait créé des débats sur la dose de sexe et violence, Showgirls avait été traîné dans la boue moralisatrice avec un plaisir manifeste. Mais Starship Troopers, c'est la goutte d'eau, qui lui vaudra d'être taxé de fasciste, pur et dur, bête et méchant.

Pourquoi ? D'abord parce que le cinéaste a plus ou moins adapté le livre Starship Troopers (Étoiles, garde-à-vous ! en VF) de Robert A. Heinlein, largement perçu comme célébrant le militarisme et la guerre, voire l'impérialisme et le fascisme.

 

 

Le film est pourtant né loin du roman, puisqu'à l'origine, c'est un scénario d'Edward Neumeier (derrière RoboCop), intitulé Bug Hunt at Outpost Nine. Le projet émerge au début des années 90, avec le réalisateur Joe Dante (Gremlins) un temps attaché. Le producteur Jon Davison va voir le studio Sony, intéressé à une condition : ça doit devenir Starship Troopers, puisqu'ils ont les droits du livre, auquel le scénario ressemble fortement.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

commentaires

Alaindubourgdubrin
09/06/2020 à 00:03

Excellent film. Exemple parfait du divertissement spectaculaire qui amène à réfléchir. Film aussi jouissif qu'intelligent.

Pat Rick
08/06/2020 à 11:10

Un excellent film.

Raminagrobis
07/06/2020 à 21:42

Alors Deny je crois que tu confonds La Guerre eternelle ( un excellent bouquin avec une suite en plus) avec Etoiles gardes à vous ! De Heinlein. Livre très intéressant à lire dans sa description d'un état totalitaire non raciste (Rico est portoricain) et "inclusif". Bon ça reste une glorification des vieilles badernes de militaires quand même. Mais le roman est vraiment très différent.

Andrew Van
07/06/2020 à 15:22

Je trouve Showgirl génial aussi !

fourtwo
07/06/2020 à 13:36

On a tous un peu ri jaune quand 3 ans plus tard les twin towers étaient détruites et que les US envahissaient Afghanistan. Avec le résultat que l'on connait aujourd'hui, le décalque avec le film est saisissant.

Numberz
06/06/2020 à 21:28

@ kyle

Showgirls est énorme. J'adore ce film. Bon après j'apprécie plutôt Hollow man aussi...

Kyle Reese
06/06/2020 à 17:53

Un concentré de Verhoeven.
La démonstration est puissante.
Pas étonnant que les américains n’ai pas aimé dans l’ensemble.
La critique est tellement acerbe et intelligente mais pas très subtile, les images tellement puissantes.
Un classique instantané.

DO YOU LIKE TO KNOW MORE ?

A part Hollow man, sa période US était vraiment excellente, et oui j’aime beaucoup Show girl.

Deny
06/06/2020 à 14:24

Le bouquin "guerre éternelle" est à lire absolument.Le génial Starchip troopers n'en reprend qu'une infime partie.

Numberz
06/06/2020 à 13:51

Bon, là c'est décidé, je vous déteste. Dommage pour l'article.

Mais sacré film effectivement. Je me le suis pris en 4k,cette claque.
Je ne doute pas que vous parlez également de la Bo de Basil Poledouris. Une masterpiece.

Film culte et tellement décadent. Le Verhoeven version SF bourrine et denonciatrice me manque.

Geoffrey Crété - Rédaction
06/06/2020 à 12:51

@Tyrsin Rayne

Et commentaire intelligent savamment écrit ;)

Merci en tout cas, et bon week-end !

Plus

votre commentaire