Avant Avengers : Endgame : on a classé tous les méchants de Marvel, du pire au meilleur (partie 1)

La Rédaction | 19 avril 2019 - MAJ : 19/04/2019 11:02
La Rédaction | 19 avril 2019 - MAJ : 19/04/2019 11:02
Affiche chinoise
153

Avengers : Endgame arrive le 24 avril, et la rédaction s'est penchée sur tous les ennemis d'Iron Man, Thor, Captain America et les autres, avant Thanos.

Après le triomphe d'Avengers : Infinity War en salles (plus de 2 milliards au box-office, voir notre rapport business), Avengers : Endgame verra Iron Man, Captain America, Thor, Black Widow, Ant-Man, ou encore Captain Marvel prendre leur revanche sur Thanos. Une deuxième partie très attendue, qui rappelle que le MCU a souvent été critiqué pour ses méchants bien fades et oubliables. 

Pour fêter le retour de Thanos, la rédaction a pris le temps de perdre du temps, pour classer tous ces bad guys, du pire au meilleur.

Première partie du classement avant le top 10 dans quelques jours.

ATTENTION SPOILERS EVIDEMMENT !

PS : Pour simplifier l'exercice, seul l'antagoniste majeur de chaque film a été pris en compte.

 

 

 

21. THOR

C'EST QUI :  Laufey (clochette), le roi des géants de glace, et père biologique de Loki. Vaincu par Odin, Laufey est aidé par son fiston pour assouvir sa vengeance, mais Loki le tue pour parvenir à ses fins, c'est-à-dire gagner l'estime d'Odin et devancer Thor.

APPARITIONS : Cinq minutes au début de Thor, cinq à la fin, et c'est plié. Fallait se méfier de Loki dort, Laufey gaffe la prochaine fois.

POURQUOI ON LAME : C'est un réservoir à jeu de mots assez inépuisable. Et chez Ecran Large, Laufey pas plus pour avoir notre affection, Laufey notre bonheur. Il a aussi un look cool pour qui n'a jamais vu un épisode de Buffy contre les vampires. Ou aime vraiment beaucoup les Elfes Noirs de Elder Scrolls. En vrai, c'est un méchant théoriquement amusant, d'autant qu'il est incarné par Colm Feore.

POURQUOI ON L'AIME PAS : Si on y réfléchit trois secondes, on se rend compte que Loki et Laufey sont méchants parce qu'Odin est un impérialiste autoritaire qui élève ses enfants n'importe comment. Vous vous rendez compte du mal que Laufey au cerveau ? Ce personnage est pas loin de faire de Thor une oeuvre profonde sur la famille, alors que c'est un des pires films du MCU. C'est vous dire à quel point il est Thordu.

PS : le rédacteur s'est pris trois baffes pour cette overdose de jeux de mots.

 

photoLe rédacteur très drôle vous remercie pour votre attention

 

20. THOR : LE MONDE DES TÉNÈBRES

C'EST QUI : Malekith, un méchant Elfe qui veut que le monde sombre dans les ténèbres de l'Ether (alias la Pierre de la réalité). Il cherche à récupérer le bidule qui a pris possession de Jane, et tue la mère de Thor pour ça. Il est finalement tué.

APPARITIONS : Uniquement dans Thor : Le Monde des ténèbres. Tout le monde l'a oublié, sauf son interprète Christopher Eccleston qui a depuis raconté à quel point ce passage dans le MCU avait été inintéressant et désagréable.

 

photo L'Elfe noir

 

POURQUOI ON VOULAIT L'AIMER : Parce qu'il a une belle gueule (c'est même un des designs les plus soignés du MCU), et que sur le papier, le personnage, le look et l'acteur Christopher Eccleston étaient intrigants. D'autant que la comparaison avec le méchant du premier film ne pouvait que le servir.

POURQUOI ON L'AIME PAS AU FINAL : Parce qu'il est oubliable, pas aidé par le scénario très basique de ce deuxième épisode, qui est l'un des pires morceaux du MCU. Il n'est rien de plus qu'un bad guy générique, venu répandre le mal parce que c'est comme ça. Absolument rien de mémorable donc, surtout quand la mort de Loki avec son homme de main n'est qu'un leurre. Qu'il finisse écrasé par son propre vaisseau en dit beaucoup sur l'intérêt de la menace qu'il représente.

 

photoSous le masque, le désespoir de Christopher Eccleston

 

19. L'INCROYABLE HULK

C'EST QUI : Emil Blonsky, un soldat à moitié russe envoyé pour capturer Hulk, et qui envie ses capacités surhumaines. Légèrement fou, transformé en super-soldat pour sa mission, il se fait injecter du sang de Bruce Banner pour être plus fort, et devient l'Abomination. Hulk le calme vite, et l'épargne.

APPARITIONS : L'abominable L'Incroyable Hulk et c'est tout et c'est tant mieux.

POURQUOI C'EST PAS TOTALEMENT RATÉ : On n'est pas là, veuillez laisser un message après le Hulk Smash sonore.

 

Incroyable Hulk (L')Abominable abomination

 

POURQUOI ON L'AIME PAS : Parce qu'on a des yeux. Là encore, parce qu'il n'a pas de personnalité. Mais lui en plus, il a les bonnes vieilles CGI qui font mal, qui font n'importe quoi avec Tim Roth. Et vous savez combien de films aimeraient avoir un Tim Roth ? Un peu de respect quoi.

 

photo, Tim RothOn préfère le bon Tim

 

18. IRON MAN 3

C'EST QUI : Le mandarin HÉ NON. En fait c'est Aldrich Killian, le créateur du virus Extremis, que Tony Stark a cassé en mode Brice de Nice en apesanteur dans cet ascenseur quand c'était un geek à lunettes aux cheveux longs et sales. Traumatisé de s'être fait mettre la honte par Calogero, il ourdit une bien vilaine vengeance dans l'ombre. Et comme être méchant, ça rend beau gosse, il s'est aussi coupé les cheveux et met des lentilles.

APPARITIONS : Iron Man 3. C'est pas de bol pour Guy Pearce qui sortait déjà tout juste de Prometheus... Heureusement Iron Man 3 a transpercé le box-office. Et puis après il a fait l'incroyable The Rover.

 

Iron Man 3Ben Kingsley

 

POURQUOI ON LE TOLÈRE : Soyons honnêtes cinq secondes, il est le vecteur d'une réflexion pas inintéressante sur le pouvoir des images et sur le contrôle des masses par la création d'ennemis extérieurs. Et puis, il en fait vraiment baver à Tony Stark, et a bien trollé les fans.

POURQUOI SHANE BLACK N'EST PAS UN PUNK ICONOCLASTE : Le problème, c'est que Shane Black a peut-être bien fait un gros doigt d'honneur avec ses fausses pistes et en fracassant l'iconique Mandarin, n'empêche que son méchant, très James Bond-ien dans l'esprit, vaut pas un vodka-martini sans olive.

Imaginez un Blofeld mais sans chat ni charisme et qui... qui... crache du feu. Et du feu super moche. Même les dragons de Daenerys sont mieux animés et plus jolis, et on a vu le début de la saison 8 de Game of Thrones.

 

Photo Guy PearceGuy "beau gosse redoutable" Pearce

 

17. IRON MAN 2 

C'EST QUI : Whiplash alias Ivan Antonovich Vanko, scientifique, fils d'un physicien mort dans le déshonneur et la misère par la faute de Howard Stark, père d'Iron Man. Ivre de vengeance, désireux de laver l'affront fait aux siens, il a ourdi un complot impitoyablement intelligent pour abattre le descendant Stark. En fait non, c'est un plan débile, sponsorisé par un industriel concurrent d'Iron Man, qui va foirer minablement.

APPARITIONS Heureusement pour les amateurs de sape, heureusement pour les profs de russe, heureusement pour les coiffeurs, on ne l'a plus vu après Iron Man 2.

 

Image 479471"J'avais pas déjà le même rôle dans Expendables ?"

 

POURQUOI ON VOULAIT LE KIFFER GRAVE : Parce que Mickey Rourke, génial acteur des années 80/90, est devenu beaucoup trop rare pour qu'on ne se précipite pas sur le moindre de ses rôles. Physique de golgoth, individu magnétique à la gueule cassée et au passé parfois énigmatique, il était tout indiqué pour personnifier le némésis du bien trop clinquant Tony Stark, incarné par le maître de la rédemption et chouchou de l'Amérique, Robert Downey Jr. Et puis sa première apparition sur le circuit de course est plutôt cool.

POURQUOI IL CRAINT DU PÂTÉ : C'est bien simple, Rourke semble absent à lui-même, comme dans un état second, se moquant parfaitement de son rôle. Jamais investi et pas redoutable une seule seconde... aucune de ses répliques, pas la moindre de ses apparitions ne peut nous marquer. Pire, il disparaît dans un des pires climax de tout le MCU, vaste bouillie numérique totalement dénuée d'enjeux, où Iron Man et War Machine défouraillent du bot comme dans un mauvais jeu vidéo, avant d'en finir avec leur adversaire le plus piteusement du monde.

 

Image 477784"Mais qu'est-ce que je fous là ?"

 

16. ANT-MAN

C'EST QUI : Darren Cross est obsédé par la découverte du docteur Hank Pym sur la particule Pym, capable de réduire le vide entre les atomes et de condenser la matière afin de créer une armée d'espions à taille réduite.

Ancien protégé du docteur, Cross l'a floué pour prendre les commandes de l'industrie Pym Technologies (qu'il a rebaptisé Cross Technologies). Il a voué sa vie à essayer de reproduire sa version de la fameuse particule et une fois son but atteint, il veut la vendre aux plus offrants, à savoir les organisations terroristes HYDRA et les Ten Rings.

APPARITIONS : Dans Ant-Man.

 

Photo Corey StollComme une envie de devenir tout petit ?

 

POURQUOI ON L'AIME UN PEU : Parce qu'il représente tout ce qu'il y a de détestable et corrompu dans le monde industriel capitaliste moderne. Totalement machiavélique, il fait partie de ceux qui croient que la fin justifie les moyens et se contrefiche d'une quelconque morale. Mais aussi parce qu'au fur et à mesure du film, son charisme froid et réflechi s'évapore, et fait perdre une partie de sa crédibilité à la figure du vilain, le rendant destructible. Un bon gros méchant des familles qui vire fou en somme.

Et puis son costume jaune, avec ses tentacules capables de lancer des décharges énergétiques, est vraiment cool. Sans oublier que Corey Stoll est un acteur solide.

POURQUOI ÇA NE PREND PAS : Parce que son ton est toujours à côté de celui du film. Au départ prudent et intellectuel, il pense être le fils que Pym n'a jamais eu, mais ses tendances monomaniaques glissent progressivement vers la folie furieuse irréfléchie beaucoup trop sérieuse. Le ton avec lequel le film aborde le personnage ne colle pas avec l'humour MCU du reste d'Ant-Man.

 

Corey Stoll, YellowjacketUne petite combinaison bien sympa

 

15. IRON MAN

C'EST QUI : Obadiah Stane, alias Iron Monger, était le partenaire de Tony Stark et un bon ami de son père, Howard. Après la mort de ce dernier, Stane est devenu PDG par intérim de Stark Industries jusqu'à ce que Tony reprenne officiellement la relève peu de temps après.

Rongé par la jalousie qu'il voue au jeune Stark et désireux de redevenir officiellement PDG, il s'était associé aux Ten Rings pour l'assassiner. Après un premier échec, il se créa alors une armure, l'Iron Mongerre, et il tenta une nouvelle fois de tuer Iron Man de ses propres mains, mais n'a récolté que sa propre mort.

APPARITIONS : Dans Iron Man.

 

Image 281579Je vous aie bien eu là !

 

POURQUOI SUR LE PAPIER ON L'AIME : C'était frais, c'était nouveau, c'était le premier film du MCU et on était en 2008. Nos oreilles n'avaient pas encore été rebattues d'origin story en tout genre et de vilains plus ou moins badass, et c'est certainement la meilleure raison d'apprécier le personnage.

Et puis Jeff Bridges avait été casté. Avec l'acteur hyper charismatique de Starman, Arlington Road, Fisher King, le roi pêcheur, Le Canardeur, The Big Lebowski (et on en passe beaucoup), on était séduit d'avance.

POURQUOI ON L'AIME PAS : Malheureusement, l'histoire de celui qui veut être calife à la place du calife est beaucoup trop connue. Celle du petit garçon parti de rien, traumatisé par le suicide de son père et qui réussit à se hisser dans les plus hautes sphères de la société aussi. Le personnage en lui même est trop reconnaissable pour que ses motivations aient un véritable intérêt. Et même si la prestation de Jeff Bridges n'est ni mauvaise ni désagréable, elle est passablement oubliable.

 

photo, Jeff Bridges, Robert Downey Jr.Pas sûr que ce bad guy soit si mémorable

 

14. DOCTOR STRANGE

C'EST QUI : Kaecilius, un sorcier qu'il est gentil en fait, il veut ramener un gros démon pour que le monde entier devienne immortel et soit en paix, comme il l'a promis, mais en fait le démon ment. Il aime beaucoup le jaune, l'ésotérisme, les démons, le noir sur les yeux et s'appelle Kaelestinus (céleste en latin).

APPARITIONS : Doctor Strange. Mais peut-être qu'il joue aussi du Black Metal au Wacken de temps en temps.

POURQUOI ON LE BLAZE DANS LE NORTHERN SKY : Mads Mikkelsen. Et son corps paint trop stylé.

POURQUOI ON LE CRADLE DANS LE FILTH : C'est peut-être un des exemples les plus parlants du problème du MCU avec ses méchants : il y a Mads Mikkelsen, un design pas trop mal (à part cette coupe de cheveux à la Blood Omen) et des effets spéciaux vraiment réussis, mais au final c'est une coquille vide totale, jamais menaçante, et oubliable. On parie que vous vous souveniez même pas qu'en vrai son nom c'est Kaecilius (aveugle en latin). Un pin's pour la collec de ceux qui savaient. Et n'oubliez pas de vous laver les joues.

 

Photo Mads MikkelsenMad Mad : Fury Eyes

 

13. CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT DE L'HIVER

C'EST QUI : Alexander Pierce, membre du Conseil de sécurité mondiale et ponte du SHIELD qui en prend les commandes après la soi-disant mort de son soi-disant ami Nick Fury. Sauf qu'il est vivant bien sûr, et que Pierce est en réalité le chef d'HYDRA, organisation fasciste que Steve Rogers affronte dans Captain America : First Avenger. Fury abat finalement Pierce.

APPARITIONS : Uniquement dans Captain America : Le soldat de l'hiver.

 

Photo Robert RedfordMéfiez-vous des hommes d'affaire

 

POURQUOI ON L'AIME : Parce que voir Robert Redford dans le MCU mérite déjà l'attention. Si le côté thriller politique seventies reste plus cosmétique qu'autre chose, Captain America : Le soldat de l'hiver lorgne ouvertement de ce côté avec son jeu de masque (littéralement), son renversement des valeurs (l'entreprise du Bien devient le soldat du Mal), et la destruction des repères.

Alexander Pierce est l'un des rares ennemis du MCU à ne pas user de ses poings mais de ses neurones, pour piéger les héros trop sûrs d'eux. C'est d'autant plus plaisant que cette suite reprend la menace du premier épisode, assurant une forme de cohérence dans l'univers de Steve Rogers, plutôt qu'une quête de nouveau bad guy interchangeable.

POURQUOI ON L'AIME PAS TOTALEMENT : Parce que le film a bien trop d'éléments à traiter (le retour de Buck, le retour d'Hydra, la fausse mort de Fury, la présence de Black Widow et le Faucon), pour réellement donner de la place au personnage. 

 

Image 679324

 

12. ANT-MAN ET LA GUÊPE

C'EST QUI : Ghost, de son vrai nom Ava Starr, est la fille de Elihas Starr, un ancien collègue de Hank Pym. Ce dernier a viré Elihas, qui a alors continué ses recherches scientifiques (criminelles) jusqu'au jour où la machine qu'il concevait a explosé, tué lui et sa femme, et créé un déséquilibre moléculaire sur Ava, lui permettant de traverser la matière.

Alors qu'elle est protégée par le Dr. Bill Foster (Laurence Fishburne) et que son temps est compté, elle est récupérée par le SHIELD et devient une assassin redoutable. Le tunnel quantique de Hank Pym et Hope van Dyme pouvant guérir sa maladie, elle tentera de s'en emparer.

APPARITIONS : Uniquement dans Ant-Man et la Guêpe.

 

photoUn personnage intrigant au passé émouvant 

 

POURQUOI ON L'AIME : Au fil des minutes, au-delà du rôle de simple antagoniste, Ghost (masculin dans les comics) se révèle plus nuancée. Ses motivations sont compréhensibles et très humaines. Du même coup, sa démarche suscite une certaine compassion et des émotions bienvenues au sein de l'univers Marvel.

De plus, ses pouvoirs et capacités sont assez fascinants. Enfin, elle est incarnée par la jeune Hannah John-Kamen qui, après des minis-rôles dans Le Réveil de la ForceTomb Raider ou Ready Player One, démontre de vrais talents de comédienne. Le moyen de donner une force supplémentaire à Ghost et à l'émoi qu'elle peut provoquer chez le spectateur.

POURQUOI ON L'AIME PAS TOTALEMENT : Difficile de ne pas apprécier Ghost en soi, tant son personnage est un des plus intrigants du MCU. Cependant, elle n'apporte quasiment rien à l'histoire d'Ant-Man et la Guêpe. En se présentant comme fausse-méchante du film, elle se révèle inutile et sa présence sera très futile. Résultat, bien qu'elle soit là, nos héros n'ont pas vraiment d'ennemis ou d'antagonistes de poids qui veulent faire échouer leur mission. Un comble pour un film de super-héros.

 

photo, Hannah John-KamenHannah John-Kramer, une actrice à suivre de près

 

11. CAPTAIN MARVEL

C'EST QUI : Yon-Rogg est un haut militaire Kree, le peuple extra-terrestre qui "recueille" Captain Marvel après son accident. Il sert les intérêts de l'Intelligence Suprême (une intelligence artificielle dirigeante des Krees), pourchasse et tue les Skrulls, autre peuple extraterrestre ayant des capacité polymorphiques, dans toute la galaxie.

Mais le mentor de l'héroïne est en réalité son ennemi. C'est lui qui a orchestré l'assassinat de Captain Mar-Vell. D'une part parce qu'elle s'était détournée de la cause des Krees et tentait d'aider les Skrulls par tous les moyens, et d'autre part pour récupérer le Tesseract.

APPARITIONS : Uniquement dans Captain Marvel.

 

photo, Jude LawComment ça je suis méchant en fait ?

 

POURQUOI ON L'AIME BIEN : Pour sa défaite, qui voit Captain Marvel se moquer de lui et le tourner en ridicule de la même manière qu'Avengers avait molesté Loki. Mais aussi parce que ce n'est qu'un pion sur l'échiquier qui a pour reine l'Intelligence Suprême. C'est un personnage interressant parce qu'il sert des intérêts qui le dépassent et qu'il est prêt à commettre les actes les plus abjects pour arriver à ses fins, manipulant et révélant malgré lui la puissance et la détermination de Carol Danvers.

POURQUOI ÇA FONCTIONNE PAS : De Robert Redford à Glenn Close en passant par Kurt RussellCate Blanchett, Michael Douglas ou Tilda Swinton, ils sont nombreux les comédiens de premier ordre à être sortis de leur zone de confort en se laissant séduire par le MCU. Or, si certaines performances ont été surprenantes, celle de Jude Law est au mieux oubliable, au pire l'une des tâches du film.

Grosso modo, il manque de finesse et réussit à lui seul à spoiler l’un des retournements de situation les plus importants du film. Son personnage ambivalent, d'abord ami puis ennemi de Carol Danvers, aurait pu prendre une dimension tout autre si le charisme de Jude Law avait été réveillé par une direction un peu plus rigoureuse. Car même si vous êtes arrivés vierge de toutes connaissances sur son personnage dans la salle de cinéma, vous avez dû bien vite vous rendre compte qu'il n'est pas le militaire sympathique et exigeant que Carol Danvers pense connaître.

 

La suite du classement à retrouver prochainement...

 

photo affiche, Jude Law

commentaires

Jean-Michel Jarre Jarre
21/04/2019 à 00:42

Le problème de Galactus, c'est quand même son manque d'épaisseur. J'ai faim, je mange, j'ai faim, je mange... (même si je kifferai de voir un Galactus de 400 mètres de haut tout ravager en mode Surtur). Kang ou Annihilus ont bien plus de potentiel. Et Doom.

C'est Doom qui va tuer le game, et personne d'autre. Et faire oublier ces daubasses de films sur les FF.

Faudra voir aussi ce que Marvel a prévu avec Adam Warlock...

Shingo
20/04/2019 à 16:44

Bah Dormammu c'est quand même un peu le boss du game dans le mcu jusqu'ici non? A part lui, Thanos et Loki (mais c'est pas un "vrai" méchant) ya qui d'autres d'intéressant? RedSkull à la limite mais il sert plus à rien.

Vivement qu'ils osent ramener ce bon vieux Galactus qu'il plie le game une fois pour toutes.

Dutch Schaefer
20/04/2019 à 11:12

@Geoffrey Crété - Rédaction:
C'est aussi cela que j'apprécie sur votre site, c'est de pouvoir échanger et débattre! Souvent dans la cordialité, parfois dans le vif! Mais les échanges sont souvent constructifs et le plus souvent avec de l'intelligence (sauf quelques barbares qui crachent sur tout ce qui passe!)
Alors... longue vie à EL! (Marvel ou pas!) ;-)

docsavage
20/04/2019 à 11:11

méchants fade et sans in terêt comme ces films !!

patman
20/04/2019 à 10:54

@chris11

Dormammu ne sera pas dans le top, la rédac compte un méchant par film et pour Doctor Strange ils ont déjà pris Kaecilius.

Chris11
20/04/2019 à 09:14

Certes, mais le potentiel qu'il avait est totalement gâché par ce film. Whedon lui même a reconnu le "ratage" d'Avengers 2 et que s'il avait du recommencer, il aurait fait un film tout à fait différent. Il reste de très belles scènes d'action et on ne s'ennuie pas, mais Ultron aurait du être mieux traité que ça.

Mon podium à moi (dans le désordre) : Dormammu, Loki, Thanos.
Le podium que je prévois pour Ecran Large : Killmonger, Ego, et quelqu'un qu'on imagine jamais à cette place là ^^

Jean-Michel Jarre Jarre
19/04/2019 à 23:43

Ultron est loin d’être le gros défaut du film. Moi je l’aime d’amour métallique. J’adore la voix de James Spader (‘tain son monologue face aux Avengers au début je surkiffe).
Et puis en tant que sociopathe misanthrope, je suis arrivé à la même conclusion que lui.

Bon moi je verrais bien Killmonger dans le top 1. Thanos pas forcément loin. Loki difficile à classer. Vulture est cool mais fait un peu menace de kermesse. Ego j’ai du mal (malgré Kurt !). Hela je suis pas objectif, j’ai un autel à la gloire de Cate Blanchett sous l’escalier. J’aurais mis Ronan dans les derniers. Zemo est intéressant mais à le défaut de s’appeler Zemo. Red Skull à un look très réussi et le charisme d’Hugo Weaving pour lui. Mais bon ça reste un vieux nazi qui veut tuer tout le monde.

Je verrais bien un top Killmonger - Thanos - Ultron.


Et Tony Stark comme méchant sinon, on en parle ?

Geoffrey Crété - Rédaction
19/04/2019 à 21:57

@patman

On la publie ce week-end, donc avant Endgame. On précise qu'on en parle uniquement pour IW du coup.

patman
19/04/2019 à 21:55

En même temps, classer Thanos, c'est délicat, il a encore un film pour faire ses preuves (ou pas).

Vous allez publier la 1ère partie du top avant ou après avoir vu Endgame ?

Geoffrey Crété - Rédaction
19/04/2019 à 21:39

@patman

On a hâte de lire votre réaction face à la suite ;)

Plus

votre commentaire