Tomb Raider : loin du flop, le reboot de Lara Croft est un petit succès au box-office

Mise à jour : 01/06/2018 14:34 - Créé : 1 juin 2018 - Geoffrey Crété
Photo
393 réactions

Retour sur le box-office de Tomb Raider.

Quinze ans après la deuxième aventure avec Angelina JolieLara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie, Lara Croft était donc de retour sous les traits d'Alicia Vikander dans le sobrement intitulé Tomb Raider. Une nouvelle adaptation sous forme de reboot très fortement inspiré par le jeu vidéo sortie en 2013, qui n'a pas franchement été une réussite.

Mais au-delà des questions sur l'échec artistique du film, la question de son succès en salles se pose. Car derrière tout blockbuster se cachent des envies de franchises, conditionnées par le box-office.

Retour sur la carrière au box-office de Tomb Raider, qui n'est finalement pas le flop annoncé.

 

 

FLASHBACK

Retour en arrière. Sorti en 2001, Lara Croft : Tomb Raider de Simon West rencontre un certain succès. Le film avec Angelina Jolie a coûté environ 115 millions, et en engrange près de 275 dans le monde, dont 131 au box-office domestique - particulièrement important pour les studios, puisqu'ils en récupèrent plus de pourcentage.

La suite est vite lancée. Lara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie de Jan de Bont sort en 2003, avec un budget allégé (environ 95 millions), et un résultat inférieur au premier : dans les 156 millions de dollars dans le monde, dont 65 aux Etats-Unis/Canada. Une chute suffisamment forte pour que tout projet de troisième volet soit quasi abandonné.

 

Photo Angelina JolieAngelina Jolie dans le premier Tomb Raider

 

A l'époque, la sortie simultanée du jeu vidéo Tomb Raider : L'Ange des ténèbres, marque une étape dans la franchise. Accusé d'être en partie responsable de l'accueil réservé au deuxième film (à moins que ça ne soit le contraire), le jeu censé marquer une révolution dans la saga sur consoles enterre quasiment Lara Croft, pourtant déterrée sans honte après Tomb Raider : La Révélation finale.

En 2004, Angelina Jolie scelle le destin immédiat de la franchise en déclarant n'avoir aucune envie de rendosser le costume de l'aventurière. Les producteurs avaient beau avoir laissé entendre que le score du Berceau de la vie était suffisant pour préparer une suite, la décision de l'actrice, appréciée dans le rôle-titre, achève les espoirs.

 

Photo Angelina Jolie Angelina Jolie dans le deuxième film Tomb Raider

 

REDÉMARRAGES 

Au fil des années, les rumeurs sur une nouvelle incarnation de Lara Croft se multiplient. Megan FoxOlivia WildeGemma Arterton, et bien d'autres actrices sont questionnées sur leur éventuel désir de reprendre le flambeau. Les fans s'énervent, fantasment, désespèrent, ou au contraire se félicitent de voir la saga délaissée par les studios hollywoodiens tandis qu'elle renaît de ses cendres sur console.

En 2006, Tomb Raider : Legend est une étape majeure de cette renaissance vidéoludique. Anniversary, remake du premier épisode, puis Underworld, prouvent que l'univers est encore en vie, même si les ventes sont moyennes. C'est donc une énième renaissance et réécriture du mythe qui est lancée : en 2013, Lara Croft est de retour dans le sobrement intitulé Tomb Raider, reboot total qui revient sur la première aventure de l'héroïne.

 

Photo Lara CroftLara Croft version 2013

 

Profondément Unchartedisée, passée à la moulinette des origin stories brutes et pseudo-réalistes, Lara retrouve un beau succès et une nouvelle jeunesse. Avec environ 11 millions d'exemplaires vendus, c'est même le plus gros succès de la franchise, devant les 6 ou 7 millions des trois premiers opus cultes. Et ça ne tombera pas dans l'oreille d'un sourd, puisque ce redémarrage de la série servira de base au nouveau film.

GK Films, qui avaient acheté les droits en 2011, lancent la machine. En novembre 2015, le réalisateur norvégien Roar Uthaug est engagé. En avril 2016, le projet est définitivement sur les rails avec le casting d'Alicia Vikander. La rumeur parlait de Daisy Ridley également en lice, mais l'actrice de Star Wars : Le Réveil de la Force a depuis démenti.

 

Tomb Raider III Lara Croft

 

RETOUR RATÉ ?

Ce Tomb Raider version 2018 a t-il donc été une catastrophe en salles ? Le petit démarrage au box-office domestique (environ 23 millions : loin des 47 du premier, mais un peu mieux que les 21 du deuxième) était un mauvais signal du public. Du moins le public de ce côté du globe, puisque la superproduction a démarré fort en Chine, avec plus de 41 millions. 

En réalité, le film est loin d'être un vrai échec. Avec un budget entre 90 et 100 millions, c'est l'épisode le moins cher : Lara Croft : Tomb Raider a coûté dans les 115 millions de dollars (plus de 160 avec l'inflation) et Lara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie, environ 95 millions (presque 130 avec l'inflation). Avec environ 273,3 millions de recettes dans le monde, il se place juste après les 274,7 du premier film en 2001, ce qui lui avait donc permis de donner une suite. 

 

Photo Alicia Vikander Alicia Vikander

 

Comparé aux deux aventures avec Angelina JolieTomb Raider avec Alicia Vikander témoigne surtout d'un changement dans l'industrie hollywoodienne, de plus en plus visible depuis quelques années : alors que des marchés comme la Chine émergent comme des territoires majeurs pour les comptes du box-office, le public américain se détourne régulièrement des superproductions.

Le film de 2018 a récolté dans les 57 millions de dollars au box-office domestique, moins que les 65 de Lara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie et très, très loin des 131 de Lara Croft : Tomb Raider. Une donnée importante puisque les studios récupèrent plus sur ces recettes, que sur celles dans les autres pays du monde.

C'est pourtant là que le reboot de Roar Uthaug marque des points : avec 215 millions gagnés dans le monde, il devance les 143 du premier film, et les 90 du deuxième. Il peut remercier la Chine, où le film a récolté plus de 78,4 millions.

 

Photo Roar UthaugRoar Uthaug avec Alicia Vikander sur le tournage

 

UNE SUITE POSSIBLE ?

Tomb Raider n'étant donc pas un échec clair et net en salles, une suite ne semble pas impossible. D'autant que le film avec Alicia VikanderWalton Goggins et Dominic West a récolté des critiques moins désastreuses que celle des deux précédents films (49% sur Rotten Tomatoes, contre les 20/25 des autres). Une petite comparaison du taux de rentabilité d'un Pacific Rim, qui a coûté plus cher et avec quasiment la même importance du box-office international, et a eu droit à une suite, est même plutôt à l'avantage de Tomb Raider.

C'est d'autant plus frappant que les adaptations de jeux vidéo au cinéma ont souvent du mal à être de vrais succès. Proportionnellement, le récent Assassin's Creed a fait moins bien que Tomb Raider avec son gros budget de 125 millions et son box-office mondial aux alentours de 240 millions. Même Warcraft - Le commencement s'en sort un peu moins bien, avec ses 160 millions de budget et ses 433 millions récoltés. Sachant qu'en plus, le marketing de ces derniers (un coût non compris dans le budget officiel) a été massif, la note a été salée.

 

 

Le film affiche clairement cette ambition avec une fin qui, comme les derniers jeux, s'articule autour de la mystérieuse organisation criminelle de Trinity. Sans oublier la scène où elle prend pour la première fois ses deux pistolets emblématiques, coiffée de sa tresse mythique. Le réalisateur Roar Uthaug a répété en promo qu'il n'y avait aucun plan pour une suite, de toute évidence par prudence pour ne pas s'emballer avant la sortie. Chose confirmée par Alicia Vikander, qui a sans surprise exprimé son envie de rempiler pour un autre film, à condition que le public soit là.

Si les ventes de Rise of the Tomb Raider en 2015 ont été un peu inférieures à celles de Tomb Raider en 2013, l'enthousiasme du public est encore bien vivant. La sortie de Shadow of the Tomb Raider en septembre devrait le confirmer. De son éventuel succès (ou échec surtout) dépendra probablement la suite au cinéma.

Aucune confirmation officielle donc, mais une chose à peu près évidente : Lara Croft, sous cette forme ou une autre, est loin d'en avoir fini avec le cinéma.

 

Photo

commentaires

Amol 09/06/2018 à 17:38

Ce film n'est pas si mauvais.L'actrice devrait être plus musclée que cela.Elle fait trop mannequin mais elle joue bien le rôle.

Senethril 04/06/2018 à 04:47

Aucune bonne manière d'expliquer comme c'est null et incomparable à tous les niveaux tellement c'est fais exprès pour dégouter les fans, les adeptes, les connaisseurs de sciences, les détails techniques, l'histoire, la femme, l'histoire qui raconte c'est quoi lara craft à 18 ans ??

Moustiqu3 02/06/2018 à 18:36

J'ai vu ce film récemment et je l'ai trouvé très sympa!
Ce n'est pas du grand cinéma, mais j'ai pris un pied énorme à le regarder.
Donc, oui, j’attends la suite!

CineGood 02/06/2018 à 13:49

@ La rédaction
Pour être précis et "juste" dans votre interressant dossier, il ne faudrait pas juste comparer les budgets en comptant l'inflation, mais également les recettes parce que sinon ça ne fonctionne pas dans votre comparaison budget/recette selon les films.
Voilà c'était juste une remarque, qui j'espère sera constructive.

Kukuma 02/06/2018 à 11:11

Il ya tellement plu de bon film que les gens ce rabatte sur cette merde.. C désolant

Satan LaTeube 02/06/2018 à 09:15

"Pas du tout un mauvais film"
"Ben le film est pas si mauvais"
Eh les gars j'organise un diner avec des potes semaine prochaine, si ça vous intéresse.

corleone 01/06/2018 à 22:40

Une bouse intersidérale avec cette actrice au charisme de crevette fumée, pur nanar à ranger dans le cercle(très ouvert) des pires adaptations de jeux vidéo.

fedor85 01/06/2018 à 17:13

Le dernier Tomb Raider était une purge. Va falloir investir dans un scénario et une vraie réal. Vikander, bof ça va. Elle m'a pas enthousiasmé non plus

Hildegarnic 01/06/2018 à 16:25

Intéressant et très rassurant !

Arsh 01/06/2018 à 15:21

Pareil que Yellow submarine.
Un petit film d'action sympa, mais beaucoup trop sur les rails. Le film n'offre jamais de surprise, tout est téléphoné. Même le vrai bad guy se repère à des kilomètres.

Plus

votre commentaire