Swiss Army Man : critique plein gaz

Christophe Foltzer | 1 juin 2018
Christophe Foltzer | 1 juin 2018

Swiss Army Man, il nous fait quand même de l'oeil depuis très longtemps et après avoir tourné dans plusieurs festivals et avoir remporté la prix du meilleur réalisateur à Sundance, il est enfin dispo chez nous en Blu-ray et DVD, depuis le 29 ma. Alors, ça vaut quoi ce film bizarroïde avec Paul Dano et Daniel Radcliffe ?

HARRY PETER

Il est des films dont on sent dès les premières bandes-annonces qu'ils ne seront pas comme les autres mais qui inquiètent autant qu'ils fascinent de prime abord parce qu'ils proposent un concept tellement casse-gueule qu'ils menacent de s'effondrer à tout instant. Et Swiss Army Man entre clairement dans cette catégorie. Parce qu'il s'agit d'un drame absurde avec Daniel Radcliffe en cadavre pétomane que Paul Dano utilise comme un jet-ski. Une idée absolument géniale s'il s'agissait d'un court-métrage mais dont on a bien du mal à voir comment elle ne peut pas s'effondrer sur elle-même pendant 1h30. 

Hank est un trentenaire échoué sur une île déserte et il le vit tellement mal qu'il est sur le point de se pendre. Mais au moment où il passe la corde au cou, l'océan rejette le cadavre d'un homme. Hank y voit là un signe et quand il l'examine, il constate que les gaz de décomposition de son nouvel ami peuvent lui permettre de quitter son île. Il l'utilise comme un jet-ski pour gagner une autre ile, plus grande, qui héberge probablement la civilisation. Le cadavre, qu'il appelle Manny, commence à lui parler et Hank découvre qu'il va pouvoir utiliser ses aptitudes incroyables pour s'en sortir. Bienvenue dans Swiss Army Man, et on ne vous a raconté là que les 10 premières minutes du film.

 

Photo Daniel Radcliffe

 

SILENCIEUX MAIS MORTEL

Que raconter à partir de là ? Comment ne pas tomber dans les écueils habituels des films indés au concept malin et qui veut sortir son épingle du jeu ? Partir dans une toute autre direction sans pour autant quitter des yeux son idée de départ. Parce que Swiss Army Man ne se repose jamais sur son concept absurde et a beaucoup de choses à raconter. Comme Hollywood n'est plus capable de raconter des histoires audacieuses et perchées, le cinéma indépendant s'en fait le relai et il faut reconnaitre aux réalisateurs-scénaristes Dan Kwan et Daniel Scheinhert l'énorme mérite de ne jamais vouloir faire leurs poseurs. Ils ont quelque chose à nous dire, c'est assez affreux et nous n'y sommes pas préparés quand le film débute.

Plus que d'une comédie prout-prout, un peu vulgos et hype dans ses références, le duo nous assène, à notre plus grande surprise, un portrait impitoyable d'une génération de trentenaires complètement paumée, écrasée par l'image du père, inondée de culture geek et donc fatatalement coupée d'elle-même. Hank représente ainsi cette jeunesse en perdition, à qui on n'a jamais vraiment expliqué comment le monde fonctionnait, qui s'est forgée sa personnalité par ce qu'elle regardait et non ce qu'elle vivait et le constat est autant amère que jubilatoire. Sorte de Seul au monde sous acides où le ballon Wilson serait remplacé par un cadavre priapique, Swiss Army Man nous bouscule en profondeur comme peu de films sont capables de le faire aujourd'hui.

 

Photo Daniel Radcliffe

 

"SI TU NE CONNAIS PAS JURASSIC PARK, TU NE SAIS RIEN"

Le film est ainsi une douloureuse plongée introspective dans la psyché malade de son héros, dont la névrose donne vie à un cadavre qui devient ainsi son psy, son meilleur ami, son double fantasmé tout autant que celui qui le met face à ses contradictions. Entre Oedipe mal digéré, frustration sexuelle non assumée, lâcheté, déni de soi et timidité maladive, Swiss Army Man ne nous épargne rien. Mais on aurait tort de le cantonner à une simple thérapie un brin hardcore tant le film a de choses à nous offrir.

 

Photo Swiss Army Man

 

Déjà, Swiss Army Man est drôle, très drôle, et ses comédiens sont excellents. Si Paul Dano fait preuve une nouvelle fois de son grand talent, tout en subtilité, c'est évidemment Daniel Radcliffe qui impressionne le plus dans le rôle de Manny. Laissant toute fierté de côté, il plonge à fond dans son rôle pour composer un cadavre extrêmement attachant et prouve une nouvelle fois qu'il n'est pas que le petit sorcier à lunettes avec lequel il s'est fait connaitre. Un rôle extrêmement périlleux, difficile et complexe pour un comédien en train de se construire une carrière passionnante et que Radcliffe incarne à la perfection.

En plus de la performance physique incroyable dont il nous gratifie, Daniel Radcliffe parvient à exprimer tous les tourments de ce double fantasmé, il nous émeut au détour d'une simple tirade comme il nous fait rire lorsque Paul Dano l'utilise comme douche, grappin, ou encore mitrailleuse. Jamais le terme d'homme multi-fonctions n'a été aussi bien utilisé.

 

Photo Daniel Radcliffe, Paul Dano

 

Le film nous gratifie en outre de plusieurs séquences complètement folles, d'idées fantastiques mais toutes simples, magnifiées par la mise en scène sobre mais terriblement efficace des réalisateurs. Il n'y a aucune baisse de ton, aucune esbrouffe, tout transpire la maitrise et la sincérité. Bref, Swiss Army Man est un petit miracle.

Après, c'est une évidence, le film ne parlera pas à tout le monde. Il peut s'avérer dérangeant pour les âmes sensibles sur le fond comme sur la forme, il en appelle à une ouverture d'esprit certaine et la subtilité, tout comme le refus d'apporter une réponse claire, risque de dérouter ceux qui n'envisagent le cinéma que comme un divertissement inoffensif.

Mais pour tous les autres, Swiss Army Man est le film à voir en ce moment. Un film autre, complètement fou, qui ne se perd jamais en cours de route, terriblement drôle, ou drôlement terrible (on ne sait pas trop) et qui prouve une nouvelle fois que le cinéma ne résume pas qu'aux super-héros et qu'on peut faire rire avec des prouts tout en questionnant notre nature profonde et notre place dans notre vie.

 

Affiche

 

 

Résumé

Surprenant, inventif, drôle, noir, profond et triste, Swiss Army Man fait partie de ces films qui marquent durablement le spectateur. Alors qu'on ne s'attendait pas à cela, il nous propose une aventure folle dans les ténèbres humaines, avec tellement de candeur, d'innocence et de dureté qu'on se demande encore comment un tel miracle a pu se produire. Et c'est une vraie honte qu'il n'ait pas les honneurs d'une sortie en salles. 

Lecteurs

(4.0)

Votre note ?

commentaires

Poulipoket
13/06/2020 à 13:14

Ce film est juste génial !
J’ai voulu le regarder avant tout pour l’acteur Daniel Radcliffe histoire de le voir dans un autre rôle que celui de Harry Potter.
Franchement la transition est plus que réussie, j’ai complètement oublié le sorcier le plus célèbre de l’histoire.
Sans trop en dire au début on se demande où on a bien pu mettre les pieds mais passé la surprise c’est une fabuleuse histoire.
J’ai adoré !

Adnil
21/07/2018 à 22:36

Une fois de plus, Radcliffe nous démontre qu'il est le meilleur comédien de sa génération! Un film ou absurde et profondeur se mêle avec tendresse, fougue et intelligence. UN MUST SEE!!!

Djé
02/06/2018 à 03:19

Il était sur netflix depuis quelques mois déjà. Un petit bijoux

Mad
01/06/2018 à 14:49

Merci pour cette merveilleuse critique !! Ca fait du bien de voir que ne nous sommes pas seuls à adorer ce film.

FredDoBrasil
01/06/2018 à 12:45

Je n'ai pas pris plaisir à regarder ce film. La critique était tellement bonne sur EL que je me suis accroché pour le finir en espérant... je ne sais quoi d'ailleurs et qui n'est jamais venu. M'en reste néanmoins l'impression persistante d'avoir assisté à un spectacle fort original, dont l'équipe du film a du vivre une super expérience. Mais depuis mon fauteuil, je pense que cela méritait plutôt un court de 30min.

corleone
01/06/2018 à 11:58

Daniel Radcliffe dans l'une de ses meilleures performances, ce film est d'une émotion rare et nous rappelle à quel point la vie n'est rien mais rien ne vaut la vie. Je le recommande chaudement, très bon film.

Bob
01/06/2018 à 11:44

C'est incroyable ce film, on pourrait croire qu'il a tout pour être pas incroyable ( Blagues de prout, Daniel Radcliffe, Comédie Hype Hipster Indé etc... ). Et pourtant c'est drôle, très drôle, émouvant, magnifiquement joué. Une sacrée surprise !!

votre commentaire