Raid dingue : critique pare-balles

Simon Riaux | 8 septembre 2019
Simon Riaux | 8 septembre 2019

Raid dingue repasse ce soir sur TF1 à 21h05

On connaît désormais bien la recette Dany Boon : un canevas ensuqué dans les canons de la comédie française populaire à la papa, un formatage esthétique publicitaire à destination du prime time hertzien (et du César du public) le tout saupoudré d'une vision de la France entre fantasme et décomplexion plus ou moins réac. Sans surprise, Raid dingue reprend cette formule à la lettre.

POL EMPLOI

Pourtant, on croit un instant sinon à une remise en question, au moins à une transformation du cinéma de Dany Boon, qui met ici largement en avant le personnage d’Alice Pol, recrue du RAID qui doit son embauche à un piston politique, en dépit de son incompétence totale. Dans un premier temps, elle semble casser la rythmique habituelle du réalisateur depuis La Maison du Bonheur. Le résultat n’est pas déplaisant, laisse même penser que Raid dingue va se transformer en une comédie franchouillarde classique plutôt efficace.

Malheureusement, les tropismes du faux rire épais qui tâche reviennent au galop. Dans le fond, le vrai problème du métrage n’est pas tant dans le travail des ressorts comiques (Dany Boon les maîtrise indiscutablement), mais bien les thèmes sur lesquels ils reposent et le rapport qu’entretient ce type de production avec le médium cinéma qui pose problème.

 

Photo Alice Pol, Dany BoonNon vous n'êtes pas sur Enquête d'action

ET SOUDAIN LE VIDE

Faire reposer un long-métrage entier sur le sexisme d’un protagoniste (légitimé par la nullité de sa recrue), parler du népotisme et de la corruption (sans jamais les remettre en cause), tout en tressant les lauriers des forces de police française, voilà quand même un sacré programme. Impossible de dire s’il est la conséquence d’un éloignement durable de Dany Boon – exilé aux U.S.A. depuis une dizaine d’années – ou d’une vision de la France particulièrement rance, mais il laisse un sale goût dans la bouche.

Enfin, si l’on rit par endroit, Alice Pol et Dany Boon jouissant d’une indiscutable alchimie, le risque est grand de sortir du film les pupilles carbonisées et le cristallin rayé par la laideur de Raid dingue. Eclairé, filmé et monté comme une pub pour un lavement à la javel, le film ne propose jamais rien d’autre que l’illustration pataude d’une série de blagues de comptoir, jamais inventives ni surprenantes (et encore moins provocantes), qui ne peuvent compter que sur l’enthousiasme des interprètes pour nous sauver du coma.

 

Affiche

Résumé

Conçu pour occuper le temps de cerveau disponible, ce tract à la gloire de la police et de la franchouillardise ennuie plus qu'il ne distrait.

commentaires

Free Spirit
09/09/2019 à 16:33

j adore DANY BOON mais Raid Dingue vraiment pas terrible... La Maison Du Bonheur excellent ainsi que Mon Meilleur Ami...

Pat
09/09/2019 à 11:49

Dany Boon ne s'est pas trop foulé avec cette comédie.

Ken
08/09/2019 à 20:16

Un seul mot nul à chier

Natla
09/02/2017 à 12:17

@nananère

Qui dit divertissement ne veut pas forcément dire film grossier-pas fin-dépose ton cerveau et accepte la médiocrité.
Encore heureux que le cinéma ne se résume pas à Paterson et Raid Dingue. Y'a quantité de films entre les deux, et quantité de raisons de les défendre, au-delà les arguments paresseux et binaires comme "je préfère me divertir plutôt que de voir un film d'auteur ennuyeux parce que le cinéma c'est aussi arrêter de réfléchir".

nanananère!
04/02/2017 à 22:55

il n'y a donc personne pour de temps en temps arrêter de penser ... le cinéma est un art certes mais avant tout un divertissement ... qui dit divertissement, dit détourner l'esprit du quotidien pour éventuellement penser à autre chose. donc il n'y a pas que le cinéma d'auteur qui à voix au chapitre... surtout quand a vu "Paterson".. on est heureux qu'il y ait aussi Raid Dingue... çca équilibre....

Richard3
04/02/2017 à 22:24

Quelle tristesse de lire tous ces commentaires négatifs. J'ai apprécié ce film, il est drôle et pas si mal joué que certains l'écrivent. C'est un film comique, il faudrait que certain revoit ce que comique ou burlesque veut dire. Bravo Danny !

Fany
04/02/2017 à 19:54

Plus que nul !!!

Pegasus
03/02/2017 à 09:46

Je suis à 100 % d'accord avec cette critique et je plussoie "Lateub". De plus, Alice Pol est énervante de mimiques débiles pour des gags prévisibles et franchement pas drôles. J'ai seulement aimé l'explosion du château de V-L-V que j'ai trouvé très réaliste.

Touk
02/02/2017 à 10:34

@Jacques

Et moi j'en ai marre de lire que dès que quelqu'un critique, c'est vite rangé dans la catégorie idiote des "gens qui critiquent pour critiquer, pour se donner de l'importance". Si vous êtes incapable d'accepter qu'on puisse penser autrement que vous, et que ça vous hérisse le poil de le lire, abstenez-vous, pour votre propre bien non ? Sinon, faîtes comme les grands : acceptez la diversité des opinions, sans être froissé par l'Autre, qui perdrait toute respectabilité dès qu'il sort de votre territoire pour penser autrement.

MystereK
02/02/2017 à 09:38

Même si je ne suis pas concerné, oui, il y a des gens qui ont envie d'aller au cinéma pour se vider la tête et pas pour voir des campeurs se faire égorger, des ET sucer la moelle des humains, une enquête policière tarabiscotée, la recherche d'un trésor au fond d'une grotte, etc.... Et tant mieux pour eux s'ils peuvent le faire.

Plus

votre commentaire