God Help the Girl God Help the Girl : critique enchantée

Simon Riaux | 3 décembre 2014
Simon Riaux | 3 décembre 2014

Quasiment sans aucune promotion, dans la fureur d'une fin d'année encombrée de ses habituels poids lourds, God help the girl sort presque en catimini. Pour autant vous auriez tort de ne pas vous arrêter sur cette comédie musicale absolument charmante.

Usé jusqu'à la corde, le terme pop semble avoir été conçu pour qualifier le premier film de Stuart Murdoch. Le leader de Belle & Sebastian s'intéresse ici au parcours acidulé d'une jeune fille montant son groupe de Brit pop, luttant contre l'anorexie et la fadeur d'un quotidien auuel elle tente d'échapper. Au programme : musique, amour, amitiés et fantaisie.

 

 

Si God help the girl n'échappe pas tout à fait à l'artificialité qui menace toujours les objets musicaux plus esthétiques que narratifs, le film dépasse largement les défauts inhérents à sa nature de pastille rafraîchissante. Sa réussite doit énormément à Emily Brown, qui semble ici libérée du carcan de potiche hollywoodienne ou de faire-valoir d'auteur. Aussi précise que naturelle, elle illumine cette histoire somme toute banale et lui confère une grâce inattendue.

 

Cette histoire douce amère pourrait nous quitter aussitôt les lumières de la salle allumée, mais un je-ne-sais-quoi de précieux demeure en mémoire longtemps après le visionnage. Une euphorie douce mais néanmoins électrique, qui tient à l'intéressant équilibre qu'atteint ici le réalisateur, entre pose lumineuse et plaisir coupable d'adolescent.

 

 

 

 

Résumé

Parfait antidote aux blockbusters de fin d'année, God help the Girl est un bonbon acidulé dont le charme agit avec une grâce surprenante.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

trashyboy
03/12/2014 à 11:22

Emily BrownING... ça me tue que ce site soit lâché à des amateurs!!!

The Boy With The Arab Strap
03/12/2014 à 10:52

Film magnifique, malheureusement pourvu d'une distribution à peine "technique" dans les salles françaises.
Il faut dire qu'il est sorti depuis longtemps en Angleterre et aux USA et disponible là-bas en DVD, Blu-ray & cie.
Il n'empêche, si on peut, il faut le voir au cinéma, c'est une merveille.

votre commentaire