Critique : Temps de la colère (Le)

Tonton BDM | 17 décembre 2013
Tonton BDM | 17 décembre 2013
Le temps de la colère est un film de guerre à forte résonnance sociale, dont la structure en flashbacks dessert le rythme du bouzin et amoindrit légèrement la force du propos. L'idée de Fleischer n'est pas vraiment de parler de la guerre (pas de « grande » scène d'affrontement au souffle épique), mais sans doute d'avantage d'évoquer l'impact psychologique des combats sur l'être humain, à travers la souffrance d'un cas en particulier. Par conséquent, les scènes « de guerre » à proprement parler ne sont pas grandioses et spectaculaires, mais volontairement recentrées sur des scènes de corps à corps, dont les plus déviants d'entre-nous ne louperont pas la forte tension homo-érotique (n'est-ce pas Sandy). Cela dit, le fait d'être filmé « à hauteur d'homme » n'empêche pas forcément les morceaux de bravoure, comme le prouve l'excellente séquence de course de Robert Wagner à travers la forêt, qui vaudrait, à elle-seule, la vision du film.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire