Imogene : Critique

Vincent Julé | 19 juin 2013
Vincent Julé | 19 juin 2013

La plupart du temps, Imogène est plus un drôle de film qu'un film drôle. 

La plupart du temps, Imogène est plus un drôle de film qu'un film drôle. En effet, il essaie tellement fort d'être à la fois un film indépendant estampillé Sundance et une comédie made in Apatow qu'il annule ses effets, comiques comme dramatiques. La faute à son moteur narratif qui joue trop sur l'opposition, tout d'abord gentiment naïve puis franchement bête, entre la ville et la campagne, les riches et les pauvres, l'argent et l'art... et qui finit par se traduire à l'écran par un bras de fer entre la prestation généreuse de Kristen Wiig et la réalisation hystérique du duo Shari Springer Berman et Robert Pulcini (American Splendor, Le journal d'une baby-sitter).

 

 

L'ex-star du Saturday Night Live réussit à sauver son personnage et à en faire une héroïne attachante et presque inattendue, celui d'une éternelle adolescente qui bien sûr se rapproche de son rôle de Mes meilleures amies mais qui se nourrit aussi d'un héritage télévisuel, dans un glissement savoureux de Gossip Girl à Freaks & Geeks. Pour elle et rien que pour elle, Imogène mérite (un peu) le détour. 

 

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire