Ce qui vous attend si vous attendez un enfant : Critique

Perrine Quennesson | 18 juin 2012
Perrine Quennesson | 18 juin 2012

Dans un format proche de celui d’Happy New Year, Ce qui vous attend quand vous attendez un enfant, offre un panorama des poncifs sur la grossesse à travers un film choral aussi mécanique qu’artificiel.

C’est bien connu, une femme, c’est un utérus sur talons hauts. « Quelles sont les différentes façons de vivre une grossesse ? » ou « Quels sont les effets de la grossesse ? » sont autant de questions fascinantes pleines de ressorts comiques propres au genre féminin qui se voient ici décortiquées à travers 5 femmes/clichés, reliées les unes aux autres de façon très capilo-tractée. On retrouve l’ado enceinte malgré elle après un coup d’un soir (Anna Kendrick), l’accro de l’ovulation qui fantasme les 9 mois à venir (Elizabeth Banks), la barbie parfaite qui accouche entre deux éternuements (Brooklyn Decker), la sportive célèbre, hyperactive et indépendante (Cameron Diaz) et celle qui ne peut avoir d’enfant et recourt à l’adoption (Jennifer Lopez).

 

 

Ainsi voit-on ces cinq actrices, plutôt talentueuses, se débrouiller comme elles peuvent pour exister dans le carcan imposé par le stéréotypage de leur rôle et le minutage de leurs apparitions à l’écran. La morale puritaine américaine n’étant jamais bien loin, la plus jeune des futures mamans ne peut décemment pas avorter. Mais on ne peut pas non plus encourager les adolescentes à être enceintes avant d’être sûres d’avoir trouvé l’homme de leur vie, donc la pauvre chérie perd malencontreusement son bébé. Evidemment, celle qui voyait la grossesse comme un séjour au pays des bisounours va découvrir les joies des gaz, des vergetures, de la nausée, de l’incontinence et, pour finir en beauté, de la césarienne à haut risque. Et ainsi de suite… (On vous laisse compléter les profils de chacune). Point de spoilers ici, la couleur est vite annoncée.

 

 

 

Mais le film a une bonne idée qu’il n’a malheureusement pas exploité au mieux. Une idée que la promo avait pourtant largement mise en avant. Dans le trailer, on ne voyait que finalement peu les futures mamans pour se concentrer sur les futurs papas. Ceux-ci constituent un groupe « Les Dudes » qui se rejoignent au parc accompagnés de leurs enfants pour lâcher un peu de lest. L’occasion pour eux de ne plus se sentir coupable sur leurs erreurs de jeunes papas ou tout simplement de retrouver un esprit « Bro » dans le contexte de la paternité. Ils sont drôles et offrent un aspect plutôt touchant de la gente masculine dans un univers culturellement rattaché aux femmes. Il est donc dommage de ne les voir que sous forme de brèves pastilles comico-poussives.

 

 

 

Résumé

Si Ce qui vous attend quand vous attendez un enfant reste un divertissement lourd mais pas tout à fait indigeste, on aurait préféré qu’il ressemble davantage à En cloque, mode d’emploi qu’à Valentine’s Day.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire