Critique : Agua fria

Par Manon Provost
14 mars 2011
MAJ : 6 octobre 2018
0 commentaire

Jeunesse, solitude, errance et lassitude, Paz Fábrega s'attaque pour son premier film au commun, au banal,  à tous ces "rien", ces moments de battement, de  néant qui ponctuent une vie de mortels à la fois esseulés et coincés dans une solitude sans fond. Immanquablement, l’idée nous renvoie sans difficulté vers une certaine Sofia Coppola et son récent Somewhere. Sauf qu'ici, exit les chambres d’hôtels luxueux, les stripteaseuses, la piscine nettoyée et le room service à volonté. Aucun artifice ne vient dissimuler ou combler le vide ; un vide qui emplit le quotidien de deux destins plongés dans une solitude suffocante et un ennui qui ne leur laissent aucun répit. Deux destins voués à se croiser, point. Narration sommaire …
 
Grande profondeur de champ et bords de cadre exploités, la tentative d’une écriture filmique est manifeste mais ne fait pas le poids face à une mise en scène abyssale. Le parti pris de Paz Fábrega d'aborder un quotidien fait de lassitude, a littéralement asséché sa pensée et son film. Agua Fria se retrouve victime du rien que la réalisatrice essaie tant bien que mal de modeler. Mais rien n’y fait, le vide ne cesse de s'amonceler autour de ses personnages, pourtant interprétés par des amateurs plutôt convaincants. Là où un Gus van Sant vous aspire dans l'introspection et les fonds de l'être, Paz Fábrega n'a pas su trouver les clefs d'une narration attirante et assez dense pour susciter l'envie de la suivre dans son questionnement. Dans les méandres du vide narratif, elle se perd et en oublie l'essentiel : l'essence même du rien, à savoir le fond. L’approche d’une narration basée sur la non action est risquée et pour s'y aventurer, il faut l'avoir appréhendée, apprivoisée et façonnée, pour lui donner corps. Dans Agua Fria, cela ne prend pas et l’échec réside principalement dans cette pensée naïve et maladroite de la réalisatrice, d'avoir cru que de la captation du vide naissait le sublime.

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires