Sans identité : critique sans papiers

Laurent Pécha | 3 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Laurent Pécha | 3 juin 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Liam Neeson en anonyme pris dans l'engrenage d'une machination aux côté de Diane Kruger. Malgré l'overdose d'action et de retournements, l'ennui pointe son nez...

JAMAIS ON NE SERA COLLES

L'affiche joue l'accroche de Taken et Jason Bourne pour attirer le chaland. C'est faire beaucoup d'injure à ces films que de s'aventurer dans ce domaine là. Sans identité, c'est du sous thriller qui promet beaucoup (le départ est vraiment intriguant) mais qui déçoit au fil des minutes pour livrer une résolution finalement des plus banales. On sauvera un Berlin parfois bien mis en valeur, une poursuite en voitures efficace, et puis c'est tout.

 

photoVos papiers, s'il vous plaît.

 

Liam Neeson est en mode Taken mais la mise en scène ne le suit pas : on y voit rien durant les rares combats. Diane Kruger joue les potiches de service dans un rôle absolument abracadabrant de taxi-girl immigrée au grand cœur. Les seconds rôles n'existent pas ou plombent le récit à l'image de l'apparition aussi incongrue que dramatiquement ratée de Frank Langella

Thriller américain se déroulant à Berlin réalisé par un espagnol (Jaume Collet-Serra) avec un acteur irlandais (Liam Neeson), une actrice allemande mais très francophile (Diane Kruger) et produit par une société spécialisée jusqu'ici dans le film d'horreur ou fantastique, Sans identité fait bien tristement honneur à son titre.

 

photo

Résumé

Un pachtwork hétéroclyte du cinéma d'action moderne... Sans intérêt !

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(3.3)

Votre note ?

commentaires
Jozezette
04/06/2018 à 13:23

Comme tous les bouquins/films au pitch improbable (Musso/Lévy/Coben/Van Cauwelaart...) la résolution est systématiquement archi-décevante, et le développement tellement ennuyeux et tarabiscoté...un petit thriller quand il n'y a plus rien à se mettre sous la dent.

Z
03/06/2018 à 23:18

Eh bien pour ma part j'ai trouvé ce film parfaitement moyen. Donc la note appropriée (histoire de contrebalancer le "vous êtes méchants", qu'on retrouve partout... sauf quand on dit "vous êtes trop gentils" ;). Un concept amusant et un début cool ne font pas un bon film, et ne suffisent pas forcément.

jorgio69
03/06/2018 à 23:11

Assez d'accord ! Critique très dure.
C'est souvent le problème avec la films de Jeaume Collet Sera, on ne retient que la fin qui est décevante et on occulte la 1e partie du film très stimulante rappelant le "Frantic" de Polansky.
La 1e heure très psychologique est passionnante à suivre et après un twist assez efficace, le soufflet retombe malheureusement pour aboutir à un final "Jason Bourne Discount".
Je lui aurai mis 3 étoiles car même avec un final décevant, la 1e partie est vraiment très bonne :D

Mordhogor
03/06/2018 à 22:33

Durs vous êtes. L'intrigue hitchockienne est si rare de nos jours. Et le héros n'est pas un super marine. Et pas de SFX outranciers ni de budget explosé, ça fait du bien de nos jours. Je suis rarement déçu par Neeson ( à part Taken 3, innommable...).

Hank Hulé
03/06/2018 à 20:20

Moui
Z etes un poil dur.
La première heure est très chouette quand même dans le genre sous Hitchcock.
La suite déçoit forcément mais le twist est quand même bien vu.
Du cinoche du samedi soir bien emballé.
2.5

votre commentaire