Critique : Preuve d'amour

César Léoni | 14 décembre 2010
César Léoni | 14 décembre 2010

Bien avant les palabres d'enfants riches au bord d'une piscine dans Le Cœur des hommes 1&2, Gérard Darmon errait dans des films obscurs où sa brosse grisonnante faisait merveille. Alternant les rôles de petites frappes (Le beauf, La baraka), il trouve ici un emploi de journaliste dans un thriller gentiment érotique.

Baladé par une femme fatale dans une inspiration vaguement hitchcockienne, Darmon joue l'intellectuel introverti pour le premier film de Miguel Courtois, réalisateur de deux autres séries B, deux décennies plus tard (Un ange et Skate or die). Rien de bien extraordinaire hormis le plaisir de voir un polar sans grande ambition au bon parfum 80's. 

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire