Critique : Les Spécialistes

Laurent Pécha | 28 mars 2010
Laurent Pécha | 28 mars 2010

Enorme succès commercial en 1985, Les spécialistes n'a pas pris une ride en plus de 25 ans. Au contraire, plus le temps passe et plus le film de Patrice Leconte s'impose comme le prototype parfait du film d'action décontractée à la française.

Scénario carré et idéalement structuré (quel rythme, quelle capacité à aller sans cesse à l'essentiel), dialogues en béton armé co-signé Michel Blanc (on ne compte plus les répliques cultes, «Tu fais ce que tu veux mais moi je saute», «Je veux pas crever d'un rhume d'un autre», «C'est pour deux grands enfants de 35 ans mais qui sont restés très jeunes de caractère»,...), mise en scène inspirée et limpide (le casse est filmé avec une précision et une économie de moyens formidables) et interprétation de grande classe (Giraudeau et Lanvin charismatique en diable et incroyablement complémentaires, Christiane Jean belle à mourir, divinement douce, mystérieuse et réservée), les qualités artistiques des Spécialistes sont sacrement multiples.

A tel point qu'on se demande bien où a bien pu passer le moule qui a servi à leur fabrication. Monsieur Leconte, on vous en conjure, on veut la suite. Et ne nous dites plus que c'est Une chance sur deux !

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(4.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire