Critique : Fame

Lucile Bellan | 2 octobre 2009
Lucile Bellan | 2 octobre 2009

Autant vous le dire tout de suite, si vous avez encore des souvenirs embrumés mais émus de Fame version 1980, ce remake risque fort de vous prendre à rebrousse-poil. Il est vrai que s'attaquer à un monument du film musical titulaire de deux Oscars (nominés pour quatre) n'est pas chose facile, et c'est principalement pour ne pas en faire une pâle copie que les scénaristes et le réalisateur ont décidé de réécrire entièrement l'action et d'inventer de nouveaux personnages plus en adéquation avec l'air du temps.

Alors, peut-être celui-ci est-il devenu plus fade, plus réactionnaire ou plus mainstream, peut-être que le public ne désire rien de plus que de hocher la tête au rythme de musiques entraînantes, de s'extasier devant la maîtrise des pas de danse et de s'identifier à une jeune actrice un peu niaise... En effet, ont disparu de ce Fame 2009, la réflexion sur la jeunesse, les dérives des castings, la grosse tête, le sexe, l'avortement, les histoires familiales douloureuses, tout ce qui donnait un sens et un décor à cette quête de gloire absolue. Ici, on parle de sueur et de douleur sans jamais voir personne suer ou souffrir, on évoque la starification facile des dérivés de télé-réalité et d'Internet mais jamais les aspects vraiment négatifs de cet univers.

Enfin, si vous cherchez un bon spectacle de danse et de musique, vous ne serez pas déçu. Les chansons cultes sont en effet plutôt bien reprises et les nouveaux ajouts joliment insérés à l'ensemble. Mais, on ne peut en sortir sans une vague impression de vacuité et d'artificialité, dans la (très rapide) chronique de ces quatre ans décisifs. A cette image, les acteurs aussi talentueux qu'il soient (et bien lisses) proviennent tous de séries télévisées, de boy's band ou de télé-réalités... La folie douce des années 80 a laissé place au cache-misère des années 2000. Pas très enthousiasmant tout ça !

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire