Critique : Le Sortilège du scorpion de Jade

Henri De Serre | 30 juin 2009
Henri De Serre | 30 juin 2009

5 années avant Scoop, Woody Allen avait déjà fait un film avec une intrigue fonctionnant  sur un postulat fantastique : la magie. Ici Woody délaisse son double intello névrosé pour interpréter un  détective dans les années 40. Considéré comme le meilleur enquêteur de son entreprise, il va mener un combat acharné contre Betty Ann Fitzgerald  engagée pour moderniser la compagnie, jusqu'au jour où ses deux ennemis jurés se font hypnotiser.

On détient l'une des comédies les mieux ficelées de son auteur, le duo formé par Woody Allen et Helen Hunt qui s'envoient sans cesse des piques  donne un rythme soutenu au film. Les dialogues sont savoureux, les situations cocasses et malgré la légèreté du propos ou les facilités du scénario, on est rapidement emporté par le plaisir communicatif  que prend l'ensemble du casting à pasticher les polars de cette époque.  

Certes le film se contente d'aller à l'essentiel mais à l'image d'une sublime Charlize Theron en femme fatale nymphomane, on reste attiré tout le long par la création de Woody Allen. Le Sortilège du Scorpion de Jade remplit entièrement sa fonction première : procurer une bonne dose de rires.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire