Critique : Pink Floyd The Wall

Jean-Noël Nicolau | 11 mai 2009
Jean-Noël Nicolau | 11 mai 2009
Roger Waters en pleine explosion en vol, jamais le narcissisme de la rock star n'aura été à ce point exposé. Complaisant et délirant, The Wall offre aux errances progressives de Pink Floyd des images à la hauteur. Au point que l'album du même nom est devenu quasi indissociable des images d'Alan Parker. Bob Geldof y délivre aussi une performance hallucinée. Par ailleurs les parties en dessins animées (la marche des marteaux en particulier) sont durablement entrées dans l'imagination collective.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(5.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire