Critique : Erreur de la banque en votre faveur

Par Laurent Pécha
6 avril 2009
MAJ : 29 mai 2024
0 commentaire

Comédie dans l'air du temps, Erreur de la banque en votre faveur. Les duettistes, Bitton et Muntz, continuent après La Vérité si je mens (en tant que scénaristes) et Si j'étais riche de parler d'argent en mettant ici en exergue l'un des grands méchants de la crise actuelle, le système banquier et le capitalisme à outrance. Il faudra voir ce que le contexte social et économique futur fera à la perception de leur nouveau film mais force est de reconnaître qu'il est actuellement drôle.

Et le scénario de multiplier avec un certain bonheur les péripéties rocambolesques dans lesquelles se sont mis pour gagner de l'argent Lanvin et Darroussin, épatant couple de cinéma que l'on n'avait pas vu depuis presque 20 ans et l'excellent Mes meilleurs copains. Film de copains, Erreur de la banque…l'est assurément mais aussi film de seconds rôles, chose trop rare dans le milieu de la comédie française, qui permet à certains comédiens mal connus du grand public, Scali Delpeyrat ou encore Philippe Magnan en odieux banquier hautain de faire de jolis numéros.

A l'heure du succès des films de comiques vus à la TV à partir de concept prémâché (les visés se reconnaîtrons), Erreur de la banque…œuvre plus modestement dans le comique de situations franchouillarde qui n'a de péjoratif que le nom. De celui qui se base avant tout sur une intrigue bien charpentée et des comédiens investis pour la faire fructifier. En tant de crise, on peut difficilement faire la fine bouche…

 

Rédacteurs :
Résumé
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires