Critique : Capitaine Mystère

Par Nicolas Thys
19 février 2009
MAJ : 29 mai 2024
0 commentaire

Si aujourd'hui Douglas Sirk est essentiellement célèbre pour ses mélodrames flamboyants, il ne faut pas oublier qu'ils ne représentent qu'une partie de l'œuvre du cinéaste. Sirk a œuvré dans tous les genres cinématographiques proprement américains : Western, polar, péplum, films d'aventure, guerre, comédie, etc. Capitaine mystère fait partie de cette seconde catégorie de film, moins connus, peut être moins intéressant mais loin d'être dénué d'intérêt pour autant.

Réalisé en 1955, Capitaine Mystère reste un film d'aventures assez simples dans son scénario avec l'éternelle romance et les coups d'épées d'un révolutionnaire séducteur interprété par Rock Hudson, dont c'est la quatrième collaboration avec Sirk qui lui a choisi comme partenaire la sublime Barbara Rush.

Malgré la banalité du sujet, on ne pourra pas lui reprocher sa forme assez classique mais très bien menée par un réalisateur qui semble maîtriser tous les éléments et s'amuser de certains des codes du genre. Tourné en couleur et en cinémascope, il permet à Sirk une fois encore d'exploiter au mieux tous les éléments propres à ce format difficile en jouant agréablement sur les effets de profondeur notamment et s'acclimatant très bien de la météo maussade irlandaise pour obtenir une palette graphique très intéressante.

Rédacteurs :
Résumé
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires