Critique : Héros de guerre

Par Vincent Julé
4 octobre 2008
MAJ : 15 octobre 2018
0 commentaire

Il y avait Lettres d'Iwo Jima de l'américain Clint Eatswood, voici maintenant Héros de guerre du chinois Feng Xiaogang. A priori, pas photo, sauf que le réalisateur du Banquet a du pognon, qu'il l'étale à l'écran, mais avec une putain de maîtrise. Ainsi, la première heure du film suit une petite unité de 47 hommes d'une scène de bataille à une autre. Et que dire d'autre, que ça défouraille sévère. Cadrages bluffant, rythme hallucinant, explosions à profusion… les yeux s'en souviennent, et pleurent de joie. Mais bon, maintenant, il va falloir payer le prix, à savoir une seconde partie à la gloire de la sainte patrie, de l'héroïsme ou plutôt du sacrifice. C'est pas non plus Hero, mais le dommage collatéral est là.

 

Rédacteurs :
Résumé
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires