Critique : Le Dragon des mers

Clément Benard | 12 février 2008
Clément Benard | 12 février 2008

Ayant clairement en point de mire E.T. et autres Sauvez Willy, Le Dragon des mers n'est pas là pour apporter une pierre à l'édifice du mythe du monstre du Loch Ness mais tend à se la jouer conte initiatique pour jeune public où un garçon va s'affirmer en sauvant une gentille petite bébête d'une mort annoncée.

 
Dommage que le film ne cherche pas à ratisser plus large tant son postulat de départ plongeant le récit au cœur de la seconde guerre mondiale aurait pu se prêter à une double lecture susceptible d'attirer la curiosité d'un public plus adulte. La guerre n'est malheureusement ici qu'un prétexte à nous présenter une armée caricaturale dont le seul but est de vouloir zigouiller le gentil dragon des mers. Le film n'arrive pas, malgré une certaine bonne volonté, à nous imprégner de cette période sombre de l'Histoire en l'exploitant subtilement à l'instar de ce que Del Toro avait su faire dans Le Labyrinthe de Pan, merveilleux voyage entre conte fantastique et réalité historique.

 
C'est donc lors de ses séquences les plus légères que Le Dragon des mers fait mouche à l'image des scènes proches du cartoon où le petit dragon se lance dans une course poursuite avec un chien teigneux. Constat sans appel qui condamne le film, sympathique petite histoire fantastique sans prétention, à n'être apprécié que par les plus jeunes (très jeunes même) d'entre nous.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire