Critique : Guet-apens

Ilan Ferry | 19 décembre 2007
Ilan Ferry | 19 décembre 2007

Plus de 30 ans après, le film de Peckinpah n'a rien perdu de sa puissance évocatrice et demeure un véritable modèle du genre.

Comme à son habitude, le grand Sam transcende le genre pour mieux porter un regard  personnel sur les relations humaines à travers des personnages emblématiques ne pouvant  trouver la paix qu'au prix du sang. Un leitmotiv récurrent dans la filmographie du réalisateur qui trouve ici son point d'orgue à travers cette mise à l'épreuve d'un couple de braqueurs réuni dans l'adversité.

Film-somme fonctionnant à des niveaux de lectures multiples, Guet-apens se démarque avant tout par l'intermédiaire de son duo vedette auquel Steve McQueen et Ali MacGraw insufflent force et charisme ainsi qu'un montage particulièrement bien travaillé et la superbe musique de Quincy Jones en totale adéquation avec l'univers de Peckinpah.

Résumé

Lecteurs

(4.5)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire