Critique : La Voix de son maître

Nicolas Thys | 9 décembre 2007
Nicolas Thys | 9 décembre 2007

Dire que La Voix de son maître donne à entendre les patrons et donne à voir les salariés est une idée assez représentative du film mais trop mince. Effectivement les ouvriers ne parlent pas mais le bruit des machines ainsi que leur mutisme et leur solitude dans les plans de transition parle pour eux. Et, si les patrons ne font monologuer sans interruption et sauf exception en plan fixe, certains mouvements tel ce panoramique sur les appartements du PDG de Paribas sont éloquents, ce "monarque" vivant dans un bâtiment qu'on attribuerait à un nouveau Louis XIV.

Les deux cinéastes privilégeant les interviews des PDG dans leur demeure confortable, laissant entendre des discours hypocrites et démagogiques aux conclusions souvent abruptes après avoir remarqué trop tard leurs erreurs. La séquence de l'autogestion est significative : tous cherchant à donner une image lisse et sympathique, utilisant un discours soutenu autant que manipulateur. Face à l'absence répétée de montage dans des plans longs ces « maîtres » en arrivent à mettre eux-mêmes en scène leurs propos, travestissant le tout sous des jeux de mots ou des idées faussement avant-gardistes. Mais oubliant l'image chaque geste, expression ou hésitation viennent les trahir.

Le son trahi par l'image, les paroles critiquées par les postures. La fin du film est étonnante pour l'époque ou l'on voit ces hommes de pouvoir, ces pères comme ils aimeraient le faire croire, entrer jusque dans les habitations des ouvriers via la télévision pour imposer un discours qu'ils souhaiteraient unique et accepté de tous, et qui mériterait d'être analysé et étudié.

Tourné en 1978 le film fait plus que donner à entendre le discours patronal. Il annonce un modèle économique aujourd'hui en marche, et donne à voir un modèle communicationnel prophétisant l'entrée des discours formatés dans la sphère privée à travers un medium télévisuel à la parole divine, ce qu'on retrouve dans les journaux télévisés.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire