Critique : La Mission du Commandant Lex

Nicolas Thys | 18 juin 2007
Nicolas Thys | 18 juin 2007

Avec La Mission du commandant Lex, André DeToth, l'un des cinéastes fétiches de Tarantino, célèbre pour sa version 3D de La Maison de Cire, réalise un magnifique western typique des années 1950, profondément marqué par la seconde guerre mondiale, propice au mélange des genres et à la remise en cause des conventions hollywoodiennes en vigueur jusque là, signes précurseurs du déclin des grands studios quelques années plus tard.

Aucune histoire d'indiens, de cowboys ni même de vengeance ou de conquête, thèmes classiques fondateurs du mythe du western sur le grand écran. Même la cavalerie, pourtant au premier plan, n'est plus en définitive qu'un McGuffin visant à mettre en place une histoire d'espionnage des plus contemporaines et d'habitude propice aux scénarios de guerre.

L'affrontement entre le Nord et le Sud et le récit du major Lex Kearny infiltrant le camp adverse afin de démasquer un traitre pour sauver les chevaux nécessaires aux combats et luttant pour qu'une nouvelle arme beaucoup plus puissante que les précédentes ne tombe pas dans les mains adverses renvoit sans aucun doute possible aux batailles secrètes menées entre les alliés et leurs ennemis quelques années plus tôt.

Le manichéisme flagrant de tant de westerns tombe ici en ruine : les bons sont en fait des truands et réciproquement. Impossible de faire confiance à quiconque. Tout se mêle, tout se bouscule et même les femmes se révoltent, préférant suivre leur mari plutôt que rester au foyer.

Les grands mythes restent mais changent de forme, commencent à prendre une autre direction et vient le temps de la catharsis filmique après la prise de conscience de l’ampleur des dégâts subis en Europe et dans le Pacifique au cours de la guerre. Les nouveaux héros deviennent alors des stratèges anonymes menant à une victoire collective mais souterraine ; les anciens, individualistes et téméraires, n’ont dès lors plus qu’à vieillir et attendre leur heure, ils sont bel et bien dépassés…

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire