Critique : Vacances de Mr. Bean (Les)

Lucile Bellan | 13 avril 2007
Lucile Bellan | 13 avril 2007

Dix ans après ses premières péripéties au cinéma, il est de retour ! Et une chose est sûre, ces vacances de Mister Bean ne resteront pas dans les annales de la comédie. Dire qu'on s'attendait à passer un sale quart d'heure, le film réussit à proposer encore pire. Soit 1h30 de vide scénaristique, à mi-chemin entre le réchauffé (aucune des blagues de Bean n'est inédite) et une certaine virtuosité dans la gestion de l'ennui, et ce malgré la prestation honnête de Rowan Atkinson.

Un Bean fidèle à lui-même tellement prévisible dans ses gaffes qu'il en deviendrait presque tête à claques. Sans compter ceux qui le sont dès le premier regard : Emma de Caunes en fausse Amélie Poulain et Willem Dafoe en faux metteur en scène « arty ». Une œuvre pédante qui nivelle le cinéma par le bas avec un aplomb impressionnant, tout en dénigrant le cinéma dit  « d'auteur », à travers leurs réalisateurs, leurs acteurs et plus que tout leurs spectateurs. Une honte. 

Au contact du génial Bean, tous les acteurs du film deviennent paradoxalement insupportables (avec des rôles mal écrits et mal joués) et c'est après un final chanté qui pousse les défauts du film à leur paroxysme que le spectateur quittera la salle médusé, et sûrement prêt à se faire un rattrapage des excellentissimes sketches du Mister sur ITV1 - d'ailleurs régulièrement rediffusés sur France 3 à la période de Noël.

En bref, un très très très long film même pas drôle, et un comble pour un personnage qui nous aura tiré autant de larmes de rires par le passé. Mais 17 ans après sa création, peut-être est-il temps de tourner la page ?

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire