Critique : Speed

Laurent Pécha | 8 mars 2007
Laurent Pécha | 8 mars 2007

Premier et jusqu'ici seul bon film de Jan de Bont (depuis, l'ancien chef op. de McTiernan sur Piège de cristal enchaîne navet sur navet : Speed 2, Hantise, Tomb Raider 2 et dans une moindre mesure Twister), Speed entraîne le spectateur dans une accumulation de péripéties certes totalement invraisemblables mais particulièrement stimulantes.


À l'époque, la formule visant l'overdose d'action n'avait pas encore tué dans l'œuf toute velléité scénaristique et artistique des gros blockbusters estivaux en provenance des studios. Aujourd'hui, force est de constater qu'on peut regarder avec regret le succès surprise et énorme de Speed comme une sorte de précurseur (tel un oiseau de mauvaise augure) de ces gros films bourrins passe-partout dénués de toute imagination.


Ainsi, même si Speed possède toujours des qualités de suspense et d'efficacité visuelle indéniables qui avaient su séduire en son temps, on a désormais la fâcheuse impression d'avoir revu ce genre de spectacle / formule de trop nombreuses fois pour qu'il garde sa saveur et sa fraîcheur initiale.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire