Critique : Reine soleil (La)

Créé : 1 avril 2007 - Lucile Bellan
0 réactions

Adaptation animée du roman éponyme de Christian Jacq, La reine soleil retrace le parcours mouvementé de la princesse Akhesa, fille d'Akhenaton, pour sauver l'Egypte de l'envahisseur hittite à la solde de prêtres dissidents. Rythmé et passionnant, le récit bénéficie d'un excellent scénario, parfaitement dosé pour petits et grands, contrairement au livre d'origine au public adulte. Le décor et l'ambiance n'ont aucun mal à se planter, grâce entre autres aux créations de Didier Lockwood, grand monsieur du jazz, génie de l'improvisation mais aussi… spéciale dédicace aux amateurs de Jean-Michel Jarre… du violon électrique dans les années 80 !

Le récit est régulièrement ponctué de références subtiles à la mythologie égyptienne, juste de quoi nous donner l'eau à la bouche et pousser les plus grands à se renseigner un peu plus. Une qualité non négligeable qui fait survivre le film au-delà de la simple vision, assez rare dans le domaine des films pour enfants dont, pour certains, la mention pour toute la famille signifie juste que le degré d'ennui des adultes reste supportable.

Malgré tout, un défaut assombrit un peu le tableau : l'aspect parfois un peu brouillon du dessin, qui s'explique en partie par le manque d'animateurs 2D en France et en conséquence la nécessité de partir former une équipe en Hongrie. Cette faiblesse est d'autant plus frustrante qu'elle est parfois éclairée de très belle scènes ou de détails subtils. Un problème, ou plutôt un aveu de faiblesse, qui, s'il n'avait pas eu lieu, aurait pu faire de ce bon film, un très bon film.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire