Conan le destructeur : critique de la honte

La Rédaction | 22 avril 2018 - MAJ : 02/05/2019 22:04
La Rédaction | 22 avril 2018 - MAJ : 02/05/2019 22:04

Conan le barbare. On se souvient d'une fresque épique et taiseuse, profonde et complexe, mélancolique et inspirante. Pour tout cela, on a remercié John Milius. Et pour tout cela, on va détester Richard Fleischer et sa suite, Conan le destructeur. C'est bien simple, il suffit de prendre toutes les qualités premier film, de les retourner comme un gant et d'ajouter une très grande louche de mauvais goût. Bienvenue en enfer.

CANON LA DESTRUCTION

Avant d'être un affront à tout admirateur premier film, Conan le destructeur est une tentative ratée et ridicule de greffer une grande dose d'héroïc fantasy dans les nouvelles aventures du guerrier cimmerien. Alors certes, le script est finalement et de manière paradoxale plus proche des écrits de Howard et du comic made in Marvel que celui du premier film dans son contenu, mais absolument pas dans son ton. Mais surtout, cette suite est un bien triste spectacle pour les cinéphiles du monde entier.

Voir effectivement deux noms aussi prestigieux que ceux de Richard Fleischer (L'étrangleur de Boston, Le Voyage fantastique, Les Vikings) et Jack Cardiff (directeur de la photo de la plupart des films de Michael Powell mais aussi d'African queen ou encore La Comtesse aux pieds nus) attachés à ce sinistre projet a de quoi filer le blues. On se demande vraiment comment de tels gloires du cinéma ont pu atterrir dans une telle galère.

 

photoPAR LE POUVOIR DU SLIP EN PEAU DE BÊTE 

 

CONAR LE BARBANT

Chaque séquence de Conan le destructeur rivalise en médiocrité, voire en nullité. En l'espace de quelques minutes, on oublie tout le travail titanesque accompli par John Milius sur le premier film et il ne nous reste que nos yeux pour pleurer devant ce spectacle incroyablement kitsch (les monstres, le château en carton pâte, les effets spéciaux risibles,…) à l'humour totalement déplacé (le side kick le plus insupportable de l'histoire) et où la violence brille par son absence.

Seule remède pour espérer oublier ce cauchemar filmique : se replonger séance tenante dans le seul Conan qui aurait du voir le jour, celui mis en scène par John Milius.

 

Affiche

Résumé

Imaginez qu'on ait remplacé tous vos albums de Virgin Steele par ceux de Manowar, ou plus simplement que Conan se soit transformé en capitaine super-slip. C'est bien simple, il n'y a absolument rien à sauver de Conan le destructeur, et tout à perdre à le regarder. Le seul remède qu'on préconise : un pack de cervoise tiède, des maxi pizzas, et des amis goguenards et rigolards. Ce soir, c'est nanard. Ach !

commentaires

Gabba_the_Hutt
23/04/2019 à 13:32

Rien à voir avec le premier film qui, il faut le dire est bien meilleur que les nouvelles de Howard. Mais la patte du Maître Richard Fleisher réussit à ressortir de cette commande de Dino de Laurentis, même chose pour Kalidor

Dutch Schaefer
23/04/2019 à 09:38

Je l'avais vu lorsque j'étais gosse au ciné! J'avais les yeux qui brillaient! J'étais fan absolu!
Je bavais devant l'affiche!
Puis j'ai grandi... Au rage, au désespoir!
Enfin, j'ai vieilli, et là... quelle poilade! Crise de rire assurée!

pulox
22/04/2019 à 22:18

Je serais le patron de RTL9, je me cacherais tellement c'est honteux de passer ça. Le pire c'est que le film est passé 20 milliards de fois sur cette chaîne. Le patron doit être ShameProof, c'est pas possible autrement. Et pourtant, il existe des milliers de films des années 80 et 90 dans les catalogues hollywoodiens qui sont largement mieux mais qui ne sont jamais diffusés ou très rarement. Toujours les mêmes merdes que l'on se tape, à croire que l'on a tous Alzheimer et que l'on est trop con pour mater un film divertissant mais dont le niveau est beaucoup plus élevé.

Fenrir
22/04/2019 à 22:07

On parle aussi du Conan avec Jason Momoa ?

Rico601
22/04/2019 à 21:17

Olivia d'abo était magnifique dans ce film ,mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi Wilt Chamberlain et Grace Jones dans ce film :)

Flash
22/04/2019 à 20:23

Vu lors de sa sortie, j'avais bien aimé.
Revu il y a quelques années, quelle horreur, mais je me suis marré tellement c'était mauvais.

gege
22/04/2019 à 20:22

"C'est bien simple, il n'y a absolument rien à sauver de Conan le destructeur" bah si olivia d'abo

Flemmard
22/04/2019 à 20:18

J'aime bien ce nanar :)

....
02/07/2018 à 13:32

"On se demande vraiment comment de tels gloires du cinéma ont pu atterrir dans une telle galère."

Eeeeeeuuuuhhhh, manger, payer les crédits, etc.... ????

Ah les critiques et leurs envies de voir les talentueux refuser de bosser pour préserver une carrière de "qualité", quitte à mourir de faim....... Intemporel :)))))

zetagundam
01/07/2018 à 11:00

Sur le fond, ce 2nd épisode est plus proche des écrits de Robert E. HOWARD que le 1er épisode. Par contre sur la forme, et c'est là que ça coince, on se retrouve avec une "comédie" d'aventure, ou l'inverse,

Plus

votre commentaire