Critique : She's the man

Laurent Pécha | 26 septembre 2006
Laurent Pécha | 26 septembre 2006

Après Reefer madness, comédie musicale désopilante sous influence Rocky horror picture show, Andy Fickman revient par la petite porte (sortie technique chez nous après un box-office mitigé aux USA) avec She's the man, comédie teenager sous influence… Tootsie.

Placée dans le milieu du football universitaire (ce qui nous vaut quelques parties de ballon rond plus enthousiasmantes que celles de Goal : ok, l'exploit était facile à relever), l'histoire de cette jeune femme qui se fait passer pour son frère jumeau pour intégrer l'équipe de foot de son école repose essentiellement sur l'abattage de son actrice principale.

Et à ce jeu là, Amanda Bynes (célèbre aux States pour avoir eu son propre show TV à 13 ans) s'en sort admirablement bien. Elle en fait des tonnes mais avec une réelle fantaisie qui permet de rendre She's the man presque sympathique le temps d'une projection.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire