Critique : Stephanie Daley

Julien Foussereau | 9 septembre 2006
Julien Foussereau | 9 septembre 2006

Stephanie Daley pourrait bien être le film le plus sombre de la compétition officielle de ce 32eme festival de Deauville. Il faut dire que le sujet s'y prête assez : une psy est chargée de faire la lumière sur le cas Stephanie Daley, une ado de 16 ans accusée d'avoir tué son enfant à naître. Quand, en plus, l'analyste vit elle-même une grossesse à risque, faisant suite à une fausse couche, on imagine déjà la réalisatrice Hilary Brougher dresser un parallèle entre les deux femmes.

Et c'est effectivement ce qui se produit ! Stephanie Daley se présente comme un film sur le déni de maternité dans lequel le présent d'une femme mûre en plein doute existentiel répond au passé d'une adolescente perturbée par l'éducation de ses parents et la cruauté du lycée. A priori, une telle histoire pourrait donner lieu à un film aussi intimiste qu'inédit pour peu que Hilary Brougher sache équilibrer les deux portraits. Seulement, au bout d'une demi-heure, on prend vite conscience que la balance penche fortement du côté de Stephanie. La très bonne composition de Tilda Swinton a beau être ce qu'elle est, ses crises conjugales de plus en plus rapprochées et ses questionnements ne parviennent pas à captiver autant que ses faces à faces avec Amber Tamblyn. Les flash-backs de Stephanie précédant le drame intriguent davantage. On assiste alors à un portrait terrifiant de l'éducation dans un lycée pourtant public lorsque la solution pragmatique du préservatif est rejetée au profit de l'irréalisable abstinence ou quand la littérature ne peut s'envisager que dans un rapport à Dieu. Jusqu'à la scène de l'accouchement forcé dans les toilettes publiques d'une station de ski, glaçante, filmée essentiellement sur le visage de Stephanie criant sourdement sa douleur. La rareté de ces passages fait de Stephanie Daley un film trop inégal pour rester dans les mémoires et à déconseiller aux femmes enceintes et/ou sensibles.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire