Critique : Tout sur ma mère

Laurent Pécha | 8 avril 2005
Laurent Pécha | 8 avril 2005

Rares sont les cinéastes qui peuvent à la fois nous émouvoir et dans la minute suivante réussir à nous faire rire. Pedro Almodovar est de cette race d'exception. Avec Tout sur ma mère, il crée un genre à part, le mélodrame tragi-comique. Commençant de la façon la plus dure qui soit (une mère assiste impuissante à la mort accidentelle de son fils), le film continue par la recherche quasi vitale pour la mère du père que le fils n'aura jamais connu. Ce qui est fort chez Almodovar, c'est cette faculté à pervertir ou du moins à transcender le genre dans lequel il opère.

Ici, on est constamment dans le pur mélodrame. On s'attend alors à un classicisme de rigueur mais au contraire, les personnages qui entourent Manuela (la mère formidablement jouée par Cecilia Roth) sont en complet décalage avec l'histoire traitée. Il y a la prostituée au grand coeur et excentrique (le grand ressort comique du film), la grande actrice de théâtre qui cache ses blessures pour continuer à vivre (interprétée par une des fidèles actrices du cinéma d'Almodovar, Marisa Paredes, toujours aussi émouvante), une fille de bonne famille qui a trouvé sa voie dans les ordres religieux mais qui se retrouve enceinte de l'ancien mari de Manuela (la craquante et divine Penelope Cruz) et enfin le fameux père, Lola devenu travesti.

Tout ce beau monde est en quête d'amour et de reconnaissance, chacun guettant la moindre parcelle d'émotion qui leur permettra de se sentir exister et de se donner une raison de vivre. Filmé par la caméra amoureuse de Pedro Almodovar, le destin de ces êtres de chair et de sang nous fascinent (condition essentielle pour réussir un mélodrame). Le réalisateur déclare à la fin du film avoir voulu rendre hommage à toutes les femmes qu'il aime et qu'il admire. Pari largement réussi car non seulement le film est bouleversant, mais surtout rarement des actrices n'auront été aussi bien filmées.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire