Critique : Bad news bears

Laurent Pécha | 4 janvier 2006
Laurent Pécha | 4 janvier 2006

Remake éponyme d'un film avec Walter Matthau connu avant tout aux Etats-Unis, Bad new bears ne vaut que pour la présence de Billy Bob Thornton et quelques gags gentiment irrévérencieux. Pour le reste, il s'agit d'un énième film sur le sport (qui plus est ici le sport ricain par excellence : le base-ball) à tendance juvénile pour ne pas dire enfantine (Billy Bob coachant une équipe de marmots têtes à claques) avec longues séquences d'entraînement (oui, ils sont nuls et oui ils deviendront bons) et longues séquences de matchs (oui, ils perdront et oui ils gagneront...ou presque !).

Dommage d'en arriver à un résultat aussi médiocre (quelconque pour les plus indulgents) quand on sait que derrière la caméra, se trouve un réalisateur talentueux au regard différent, Richard Linklater (Before Sunrise et Before Sunset ou encore Rock academy) et des scénaristes ayant déjà fait brillamment leurs preuves dans le politiquement incorrect (Bad Santa). C'est d'autant plus rageant que tant que Bad new bears n'a pas pris sa vitesse de croisière de film de sport, c'est à dire tant que le personnage de Billy Bob Thornton reste une sorte d'épave cynique et alcoolique n'ayant que faire des mioches qui l'entourent, l'humour fait plutôt mouche et l'acteur de nous resservir à nouveau une prestation light de ce qu'il avait fait dans Bad Santa. Un petit quart d'éclaircie sur presque deux heures de film. Maigre bilan !

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire