Critique : Dans un camion rouge

Hoda Kerbage | 3 janvier 2006
Hoda Kerbage | 3 janvier 2006

En allant à la rencontre des volontaires sapeurs-pompiers de Vizille, une petite ville près de Grenoble, Patrice Chagnard et son équipe nous font découvrir avec curiosité une même vie partagée entre plusieurs jeunes que rien n'était supposé lier… sauf leur engagement à sauver leur prochain.

Ils sont jeunes pour la plupart, de toutes origines, cohabitant à la caserne de Vizille. Nous les suivons dans leurs parcours et leurs interventions. Pudiquement, Chagnard nous dévoile aussi des bribes de leur autre vie, celle de tous les jours, celle dans laquelle ils gagnent leur vie. Durement d'ailleurs puisque les volontaires sapeurs-pompiers de Vizille ne sont pas médecins, avocats ou héritiers et cela rend leur engagement touchant, et leur lutte perpétuelle héroïque. Dans un camion rouge retranscrit l'amour de la vie sous une forme banalisée et surtout avec beaucoup d'humour et de simplicité. La caméra visite les lieux, capte des moments de complicité, alternés de moments de tension pendant les interventions. C'est ainsi que par petites touches, le film nous dévoile une toute autre image des pompiers, loin des clichés militaires et des belles anatomies de ces messieurs.

La seule chose que l'on reprochera à Dans un camion rouge, c'est une certaine tiédeur dans la continuité. Les images ne s'entrechoquent pas et n'arrivent pas à nous faire ressentir le sentiment de danger, l'écœurement, la violence et la précision qui caractérisent avant tout le travail quotidien auquel sont confrontés ces sapeurs pompiers. Le documentaire reste lisse et politiquement correct, le regard trop discret. À la décharge de ce manque (volontaire ?) de relief, il permettra sans doute d'y amener la famille pour faire connaissance avec les pompiers de Vizille !

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire