Critique : Une aventure

Shamia_Amirali | 24 août 2005
Shamia_Amirali | 24 août 2005

Après Les corps impatients, Xavier Giannoli retrouve Nicolas Duvauchelle dans une aventure singulière. C'est d'ailleurs durant le tournage que celui-ci a rencontré Ludivine Sagnier, devenue sa partenaire à la ville. Mais trêve de « peoplerie », Une aventure, c'est la rencontre fortuite de Julien et Gabrielle. Lui travaille de nuit dans une vidéothèque et en rentrant un soir, il croise devant son immeuble cette Gabrielle, jeune femme en chemise de nuit, trempée et pieds nus et qui s'en va sans rien dire. Dès qu'on la voit à l'écran, Gabrielle est entourée de mystère, proche d'une apparition surnaturelle. Une drôle de relation se tisse entre eux. Il la désire et veut la sortir des griffes de Louis, son amant qui l'entretient. Ils partagent un secret : Louis ne doit rien savoir de ses crises de somnambulisme. Ce secret va marquer le début de leur aventure.

Si l'intrigue est sans grande surprise, elle a le mérite d'être plutôt bien menée dans l'ensemble. Quant aux acteurs, ils sont tous d'un naturel convaincant et presque inquiétant. Bruno Todeschini campe avec brio cet homme à la double vie, Florence Loiret-Caille est une Cécile presque trop passive. Quant à Ludivine Sagnier, elle apparaît ici sous un jour nouveau, totalement perdue mais si mystérieuse et attachante. Que les fans masculins se rassurent, le film contient bien son lot de plans déshabillés de la demoiselle. En cette fin d'été où l'on est forcement moins exigeant pour cause de tête encore tournée vers les souvenirs de vacances, Une aventure possède ainsi des qualités suffisantes pour offrir un spectacle décent et honorable même s'il avait le potentiel pour être mieux que ça.

Résumé

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire