Critique : Enfants (Les)

Créé : 29 mars 2005 - Marion Seandrei
2 réactions

Comme son nom ne l'indique pas, le film de Christian Vincent (La discrète, Je ne vois pas ce qu'on me trouve, Sauve-moi...) est avant tout une histoire d'amour ; mais une histoire d'aujourd'hui, qui offre une réflexion moderne et intelligente sur le schéma des familles dites recomposées. Les protagonistes ne sont donc pas deux jouvenceaux occupés à se regarder dans le blanc des yeux, mais des quadras, chacun parents de deux enfants, qui rencontrent des problèmes inconnus pour lesquels ils vont devoir créer des solutions, tout en préservant leur relation. Christian Vincent met ici dans le mille et évite soigneusement la grosse comédie « tout public ».

Il filme avec humour et tendresse ces personnages pris dans une situation à la fois banale et complexe, qu'il explore subtilement et en profondeur, des négociations avec les ex aux conflits entre les enfants, en passant par la position douloureuse des pères divorcés. Ces thèmes sont traités de façon concrètes, grâce à la justesse des dialogues de scènes du quotidien comme des scènes clés entre les parents. Les comédiens ne sont pas en reste, Gérard Lanvin, notamment, qui apparaît ici sensible, touchant en papa qui oscille entre le besoin de choyer ses fils et le devoir de fixer les limites qu'exige sa nouvelle situation. En outre, le choix de travailler avec des enfants quasiment omniprésents dans le film, est en soit un véritable pari du réalisateur, pari réussi puisque leur jeu est aussi maîtrisé que spontané et ajoute au réalisme, qui est la grande force des Enfants. C'est donc avec plaisir et pas mal de rires que l'on retrouve Christian Vincent et son don pour les comédies subtiles.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire