Before Sunset : Critique

Laurent Pécha | 14 février 2007
Laurent Pécha | 14 février 2007

Si l'idée de renouveler la rencontre neuf ans exactement après le tournage de Before sunrise, avec les mêmes comédiens et le même réalisateur, intrigue, il ne faut que quelques minutes pour que l'existence de Before sunset s'impose comme une évidence. Commençant par une série d'images de cartes postales de Paris, qui finalement s'avèrera tout sauf gratuite (elles servent d'anticipation au parcours du duo dans les rues de la capitale), le film délimite rapidement ses règles et annonce parfaitement la couleur. Reposant quasi uniquement sur les superbes prestations d'acteurs d'Ethan Hawke et Julie Delpy (l'actrice, formidable de naturelle, trouvant ici le rôle de sa vie), Before sunset nous entraîne, le plus souvent avec d'élégants et discrets travellings, dans une très longue conversation qui va petit à petit rapprocher les deux anciens amants.

 

 

Scénarisée par le réalisateur Richard Linklater et ses deux comédiens (fort justement récompensés de leur travail par une nomination à l'Oscar 2005 du meilleur scénario), l'histoire passionne par sa capacité à nous toucher au plus profond de nos préoccupations. Assorti de brillants dialogues d'une rare justesse et joués avec un naturel confondant (on a constamment l'impression d'assister à des séquences improvisées), le récit parvient à universaliser la relation si spécifique du couple. À tel point qu'il est presque obligé à un moment donné du film que le duo évoque une situation que l'on aurait vécu.

 

Résumé

Comédie romantique adulte, intelligente et profonde (un truc difficilement imaginable au vu de ce que l'on nous propose d'habitude dans le genre et pourtant...), Before sunset est une exemplaire réussite artistique qui n'a finalement qu'un seul véritable défaut : nous donner sacrément envie de découvrir un troisième volet !

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire