Tout le monde debout : critique qui roule

Simon Riaux | 23 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 23 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La distribution des comédies françaises a des raisons que la raison ignore. Après des mois passés à planquer leurs produits formatés pour les prime time des grandes chaînes hertziennes, on aurait pu s’attendre à ce qu’une production grand public nettement plus réussie que la moyenne soit mise en avant, afin de lui assurer une visibilité maximum. Mais pour qui n’était pas occupé à éructer son omelette aux truffes au Festival de l’Alpe d’Huez, Tout le monde debout de et avec Franck Dubosc avait tout de l’arlésienne radioactive.

 

FAUTEUIL RIANT

Il faut dire que sur le papier, le premier film écrit et réalisé par Franck Dubosc coche à peu près toutes les cases du bingo de l’enfer : un thème basé sur le mensonge, issu en direct des recettes les plus rances du théâtre de boulevard ; une minorité (les handicapés moteurs) au centre du dispositif comique ; une distribution rarement synonyme d’éclatante réussite (Alexandra Lamy, Elsa Zylberstein, Gérard Darmon, François-Xavier Demaison) ; et une dissimulation à la presse caractéristique des sinistres pantalonnades poujadistes.

Et pourtant, Tout le monde debout déjoue à peu près tous ces écueils. L’artiste est toujours aussi efficace dans le rôle de raté magnifique, doublé d’un mythomane au grand cœur, et s’il n’apporte rien de neuf sous le soleil en la matière, il a le bon goût de s’offrir une alliée de poids. Franck Dubosc a beau s’offrir le premier rôle, il prend soin de donner à Alexandra Lamy une des meilleures partitions qui lui soit revenue depuis des années. Son personnage est enlevé, rusé, formidablement charismatique et compense à merveille la veulerie rebattue de son acolyte.

 

Photo Franck Dubosc, Alexandra LamyFrank Dubosc et Alexandra Lamy

 

Et dans l’ensemble, Dubosc prend soin de ne jamais tomber dans le festival de mépris recuit qui souillait les À bras ouverts et autres comédies feignant d’égratigner le politiquement correct. Il a beau souvent nous assommer de blagues invraisemblablement lourdingues, souffrant d’un tempo régulièrement aux fraises, il ne méprise jamais son sujet et déploie énormément de tendresse pour traiter de ses protagonistes, de leurs angoisses, leurs limites et leurs aspirations.

 

SITTING OVATION

Plus qu’une enfilade de gags, c’est dans la comédie romantique que veut s’assumer le récit de Dubosc. C’est là qu’il se révèle charmant, soigné, et bien pensé. Se dégage de l’ensemble une atmosphère à la séduction typiquement anglo-saxonne, portée par une élégance inattendue. Autant de qualités qui sont malheureusement limitées par les petits accès de lâcheté du script.

 

Photo Franck Dubosc, Alexandra LamyLa fauteuil pool, c'est tout un concept

 

En effet, Tout le monde debout a la vilaine habitude d’évacuer la plupart de ses nœuds dramatiques d’une pirouette, ce qui atténue grandement la portée des péripéties et l’investissement du spectateur. C’est d’autant plus dommage qu’on se prend souvent à espérer que Dubosc traite de certains éléments, notamment la sexualité, avec le mélange de frontalité et de douceur qui le caractérisent.

 

Affiche

Résumé

En définitive, Tout le monde debout est une comédie romantique bien plus aboutie qu’attendue, à la réussite inattendue et indéniable. On regrettera simplement que son auteur n’en assume pas le principe jusqu’au bout.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(3.5)

Votre note ?

commentaires
Flo
30/11/2021 à 17:01

Où la confirmation que Franck Dubosc peut être l’équivalent français de Adam Sandler. C’est-à-dire que, sans être exactement dans le même registre de héros beauf un peu pathétique, le fait est que quand ils arrêtent tout les deux de faire des comédies facilement grasses avec leurs potes respectifs (et souvent en vacances) ils utilisent leur talent pour des opus un peu plus surprenants. Surtout quand ceux-ci sont plus offensifs.
Ici, Dubosc (réalisateur) pousse les blagues sur les handicapés jusqu’à l’extrême limite, pendant vraiment tout le film… Et si le chemin de son héros est balisé avec une évidente tendresse (et que son héroïne est extra), ce qui compte le plus c’est le chaos formidable qui vient se mettre en travers, à chaque fois de manière impossible à prévoir – un coup il nous la fait à l’envers, puis encore, puis plus du tout, puis d’une autre façon, puis il nous balance un gag hommage à « Police Squad »… On ne sait jamais à l’avance ce que vont faire les personnages, tout y donne l’impression d’être imprévisible.
Sans participer au jeux de mots douteux, c’est comme si ça n’avait pas de colonne vertébrale… Mais que c’était alors un ver qui avançait en se tortillant dans tous les sens.
Drôle d’animal en tout cas !

Sylvain PASSEMAR
19/04/2018 à 18:20

J’ai passé un très bon moment devant ce film de dubosq. Le scénario est vraiment bien ficelé, et certaine scènes sont magnifiques (notamment celle de la piscine). Drôle, émouvant, parfois triste, je recommande.

Simon Riaux - Rédaction
26/03/2018 à 10:51

@amdsfilms

Sauf que la réception du film dont il est question ici prouve précisément le contraire.

Sylvette
25/03/2018 à 23:10

Alexandra Lamy est rayonnante, Dubosc drôle sans être lourd. Film à voir absolument pour un vrai moment de détente !

Fox
25/03/2018 à 23:07

excellent film qui fait du bien, malgré un démarrage où je craignias le pire. Acteurs sensas

Martin
25/03/2018 à 21:00

J'ai trouvé ce film drôle ,dubosc plein de charme ,Alexandra Lamy épatante et belle ,bref un joli moment de cinéma ! Je ne comprends la critique d'écran large : jusqu'où fallait-il aller ?

Cathy1004
24/03/2018 à 22:26

Superbe film
Bravo à Franck Dubosc qui nous fait passer par de belles émotions et Alexandra Lamy est émouvante.
Les autres comédiens aussi sont très bons.
Merci encore pour ce beau film Français

Satan lateube
24/03/2018 à 11:17

Suis tombé sur la BA par hasard, et je me suis surpris à me dire que ça semblait plutôt bien tenir la route.

Dutch Schaefer
24/03/2018 à 08:20

En effet, perso je n'ai pas encore vu le film!
Mais j'ai d'excellents retours de personnes qui ne sont pas du style habituellement à apprécier ce genre de film!
En définitif, il semble que ce soit une très bonne surprise dans le paysage de la comédie française!

amdsfilms
24/03/2018 à 07:01

Disons que comme la presse défonce toutes les comédies Francaise sans exception, faut pas s'étonner qu'ils aient peur de vous montrez leurs films ;)

Plus
votre commentaire