Semaine du 4 octobre 2019

Box-office US : Joker explose les compteurs, Ça : Chapitre 2 se rapproche de la sortie

Déborah Lechner | 7 octobre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
494
photo, Joaquin Phoenix

Pour son week-end d'ouverture, Joker arrive premier du classement et fait ainsi descendre d'une place tous les autres films du top cinq.

Joker se propulse à la première place du box-office pour son week-end d'ouverture. Le film de Todd Phillips et Lion d'Or de la Mostra amasse 93,5 millions de dollars dans plus de 4300 salles, soit plus que War Dogs (14,6 millions), le précédent film du réalisateur qui a bénéficié de presque 1000 salles en moins.

Le dernier film DC Comics de la Warner, Shazam! de David F. Sandberg (rattaché au DCEU contrairement à Joker) n'avait pas eu autant de succès avec un week-end d'ouverture à 53,5 millions de dollars, tout comme Aquaman de James Wan (67,8 millions). En revanche, Wonder Woman de Patty Jenkins (103,2 millions) et Justice League de Zack Snyder (93,8 millions) ont fait plus de recettes, mais ils bénéficiaient d'un budget deux voire quatre fois plus élevé et n'avaient clairement pas les mêmes attentes au niveau du box-office.

Joker dépasse Venom de Ruben Fleischer au palmarès des super-méchants, comme on l'explique plus en détail ici. Et on vous conseille vivement le film par là.

 

photo, Joaquin PhoenixJoaquin Phoenix dans le rôle du Joker

 

L'arrivée de Joker fait descendre Abominable d'une place pour arriver deuxième. Avec environ 75 millions de budget, le film d'animation de Jill Culton encaisse 12 millions ce week-end sur 37,8 millions en quinze jours, soit une baisse de 41,8% de sa fréquentation.

Le film rapporte pour l'instant moins que le précédent film d'animation coréalisé par Jill Culton, Les Rebelles de la forêt, qui (hors inflation) avait empoché 43,7 millions. Abominable rapporte également moins que les derniers films d'animation de DreamWorks, Dragons 3 : Le Monde caché de Dean DeBlois (97,6 millions) et Capitaine Superslip de David Soren (44,4 millions).

La troisième place est assurée par Downton Abbey, le film spin-off tiré de la série éponyme. Le long-métrage de Michael Engler essuie une baisse de 44,2%, probablement amortie par l'ajout de 158 salles (3548) et enregistre ainsi 8 millions ce week-end sur 73,6 millions en trois semaines.

Le film suscite plus d'engouement que les récents drames historiques sur le Royaume-Uni qui ont été peu distribués, comme Marie Stuart, Reine d'Écosse de Josie Rourke (3,5 millions avec seulement 795 salles) ou La Favorite de Yorgos Lanthimos (3,5 millions dans 91 salles).

 

photo, Maggie SmithMaggie Smith dans le film Downton Abbey

 

La quatrième place est occupée par Queens qui était troisième la semaine dernière. Le film de Lorene Scafaria perd 44,7% de son audience et 478 salles (3030) et récolte ainsi 6,3 millions sur 91,3 en un mois, le tout avec environ 20 millions de budget. La comédie dramatique encaisse moins de recettes que le précédent film de la réalisatrice, Ma Mère et Moi (1 million) qui n'avait bénéficié que de 127 salles et Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare qui avait terminé son exploitation avec 7 millions de dollars à domicile.

Ça : Chapitre 2 est cinquième du classement. Le film d'horreur d'Andrés Muschietti essuie une baisse de 47,7% notamment en raison de 448 salles en moins. Il encaisse ainsi 5,3 millions de recettes sur 202,2 millions de dollars engrangés en cinq semaines.

Le deuxième volet de l'adaptation de Stephen King ne fonctionne pas aussi bien que le premier Ça du même réalisateur, qui avait empoché près de 100 millions de plus avec 305,2 millions au même stade. Muschietti fait toutefois mieux qu'avec son autre film d'épouvante, Mamá (68,5 millions dans 1648 salles).

 

photo, Jennifer LopezJennifer Lopez dans Queens

 

De son côté, Aladdin ne s'avoue toujours pas vaincu après 20 semaines en salles. Le remake de Guy Ritchie remonte de six places pour être 26e avec 28,3% de recettes en moins, et 19 salles supprimées (105). Il empoche 63 000 dollars sur 355,4 millions depuis sa sortie pour un budget d'environ 183 millions de dollars.

C'est plus que Dumbo de Tim Burton qui avait terminé son exploitation avec 114,7 millions à domicile, mais moins que Le Livre de la Jungle de Jon Favreau (363,5 millions) et La Belle et la Bête de Bill Condon (504 millions à la fin de son exploitation).

 

Affiche française

# Titre Recettes Semaine Evolution Cumul
1 Joker Joker Voir la bande-annonce 93 500 000 $ 1 - 93 500 000
2 Abominable Abominable Voir la bande-annonce 12 000 000 $ 2 -41.8% 37 833 115
3 Downton Abbey Downton Abbey Voir la bande-annonce 8 000 000 $ 3 -44.2% 73 626 935
4 Queens Queens Voir la bande-annonce 6 300 000 $ 4 -44.7% 91 321 880
5 Ça : Chapitre 2 Ça : Chapitre 2 Voir la bande-annonce 5 355 000 $ 5 -47.7% 202 205 157
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Sérieusement
08/10/2019 à 22:50

Rorov94M va prendre un thé tu en n'a grandement besoin ...

Donovan D. Dawson
08/10/2019 à 10:11

Le Joker explose le box office ... Est-ce que le Box Office US est classé SEVESO ?




haha les journalistes sont en train de faire des brèves quotidiennes en indiquant qu'à chaque feu, que le site en question est pas classé SEVESO, qui des médias ou du public est parano ^^
Qu'est ce que ça ferait pas pour faire vendre des clics, allez abonnez vous à la rubrique Augmented Eye's d'Ecran Large, dispo gratuitement avec tout abonnement 2 ans.

Rorov94M
08/10/2019 à 02:01

Ça y est!VU!
Quelqu'un peu me dire si la notion de délire collectif est prouvé scientifiquement?
Si un énorme machination médiatique peut manipuler les spectateurs au point de donner des standin(gue)ovations?
Les scores du b-o sont-ils réels et vérifiables?
Parce que ce JOKER est juste regardable,pas top et long...
Mixer:fight club,the machinist,la valse des pantins,the killing joke...
Donne un truc indigeste.

La tour de Ba(by)bel
07/10/2019 à 18:26

Ce film est un bol d'air frais. Chef d'oeuvre que j'ai eu l'occasion de voir en avant première. Film triste, féroce, terrifiant, brutal, fou. Une mise en scène old school à la Scorsese ou Lumet.


Est-il nécessaire de parler de Joaquin Phoenix dans ce film????

votre commentaire