Semaine du 26 octobre 2018

Box-office US : Halloween devient la plus grosse réussite de la saga, Suspiria fait son entrée

Prescilia Correnti | 29 octobre 2018 - MAJ : 29/10/2018 12:23
243
Photo , Jamie Lee Curtis

Le dernier film de la franchise Halloween réalisé par David Gordon Green se place toujours à la tête du box-office. Venom franchit le cap du demi-milliard.

Deuxième semaine d’exploitation pour le Halloween de 2018 réalisé par David Gordon Green. Après une première semaine à plus de 76,2 millions de dollars, Halloween subit une petite baisse de 58% dans les audiences. Pour sa deuxième semaine dans les salles, le film rapporte 32 millions de dollars supplémentaires et totalise pour l’heure 126,6 millions au box-office domestique et 172,2 millions de dollars au niveau mondial.

 

photoAvant le drame

 

A noter que ce nouvel Halloween qui se déroule 40 ans après les faits intervenus dans le tout premier Halloween, la nuit des masques  de Carpenter, est d’ores et déjà la plus grosse réussite de la saga au box-office. L’ancien détenteur du record, Halloween sorti en 2007 et réalisé par Rob Zombie avait totalisé 26,3 millions de dollars lors de sa première semaine (32 millions avec inflation). Il avait terminé sa course au box-office avec 58,2 millions sur le territoire domestique (70,8 millions avec inflation) et 80,2 millions au box-office mondial (97,6 millions avec inflation).

A contrario, si l’inflation devait être pris en compte, alors on retrouverait Halloween, la nuit des masques en pole position. Sorti en 1978, le film réalisé par John Carpenter a cumulé 47 millions de dollars sur le sol domestique (181,9 millions avec inflation) et 70 millions à l’international (271 millions avec inflation) à la fin de son exploitation.

 

photo, Andi MatichakPas dégueu tout ça finalement

 

Juste en-dessous on retrouve A Star is Born, le premier film de Bradley Cooper, qui réunit donc l’acteur d’Happiness Therapy, American Sniper ou encore American Bluff avec la chanteuse Lady Gaga. Pour sa quatrième semaine d’exploitation, le long-métrage récolte 14,1 millions de dollars supplémentaires. Le film totalise pour l’instant près de 148,7 millions de dollars au box-office américain et 253,3 millions au box-office international. Il ne reste désormais qu’à attendre et voir comment le film arrive à se positionner dans la course aux Oscars.

A la troisième place on retrouve le dernier film de Ruben Fleischer, Venom. Le film sur l’un des pires ennemis de Spider-Man, mais sans Spider-Man, subit une petite chute de 40,1% dans les audiences. Pour sa quatrième semaine d’exploitation, le long-métrage récolte 10,8 millions de dollars supplémentaires et totalise 187,2 millions sur le territoire domestique et dépasse la barre du demi-milliard en engrangeant 508,3 millions de dollars de recettes à l’international.

 

photo, tom hardyÇa critique mais ça vient voir mon film

 

A l’avant-dernière place du top 5, on retrouve le deuxième volet de Chair de Poule. Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween amasse 7,5 millions de dollars supplémentaires pour sa troisième semaine dans les salles de cinéma. Pour l’heure le film de Ari Sandel totalise 38,3 millions de dollars au box-office domestique et 62,5 millions à l’international. A noter que le film a un budget de 35 millions de dollars.

En revanche, si cette suite rentre dans ses frais, elle réalise un score plus faible que celui de son prédécesseur. Chair de Poule, réalisé par Rob Letterman, récoltait à ce même stade d’exploitation 9,8 millions de dollars supplémentaires et totalisait 56,7 millions sur le territoire domestique. Le film avait fini sa course au box-office avec 80 millions de dollars en poche aux Etats-Unis et 150,1 millions à l’international.

Enfin, c’est une petite nouveauté qui se hisse à la dernière place du top 5 : Hunter Killer de Donovan Marsh. Le film porté par Gerard Butler et Gary Oldman récolte 6,65 millions de dollars pour son premier week-end. Le long-métrage sortira chez nous le 12 décembre prochain.

 

photo, Gerard ButlerOn a un problème, personne vient nous voir

 

Dans le reste du classement, une autre nouveauté de la semaine : Johnny English contre-attaque. Ce troisième opus réalisé par David Kerr n’attire pas les foules. Le film est diffusé dans près de 544 salles et récolte 1,6 million de dollars pour son premier week-end. C’est le plus petit démarrage de toute la saga puisque le premier volet des aventures de cet espion pas très futé avait amassé 9,1 millions de dollars lors de sa sortie en 2003. Le deuxième épisode sorti en 2011 récoltait quant à lui 3,8 millions de dollars pour son démarrage. 

Johnny English avait terminé sa course au box-office américain avec 28 millions de dollars en poche tandis que Johnny English, le retour terminait avec 8,3 millions de dollars. Autant dire que ce troisième épisode risque de ne pas faire long feu.

 

Photo Rowan AtkinsonFaire des gags 2.0 pour faire rire les nouvelles générations

 

Enfin, le remake de Suspiria réalisé par Luca Guadagnino fait une jolie entrée dans le box-office. Présenté comme un film indépendant, le long-métrage horrifique est diffusé dans seulement deux salles de cinéma et récolte 179 809 dollars, soit près de 89 903 dollars par salle.

Bien évidemment le film ne pourra jamais atteindre un score à la Venom ou Halloween, mais pourrait bien réaliser un joli score au box-office. Selon les prévisions de The PlaylistSuspiria pourrait s'étendre sur le territoire américain dans plus de 250 salles de cinéma. Le film sortira chez nous le 14 novembre prochain. Notre critique est déjà en ligne.

 

Affiche française

# Titre Recettes Semaine Evolution Cumul
1 Halloween Halloween Voir la bande-annonce 32 045 000 $ 1 -58% 126 698 400
2 A Star is Born A Star is Born Voir la bande-annonce 14 145 000 $ 4 -25,8% 148 722 400
3 Venom Venom Voir la bande-annonce 10 800 000 $ 4 -40,1% 187 282 314
4 Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween Voir la bande-annonce 7 500 000 $ 3 -22,8% 38 348 809
5 Hunter Killer Hunter Killer Voir la bande-annonce 6 650 000 $ 1 - 6 650 000

commentaires

Scream King
29/10/2018 à 16:42

Merci pour ces précisions, Geoffrey. Je me demandais à chaque fois à quoi ça correspondait

Geoffrey Crété - Rédaction
29/10/2018 à 15:32

@drocmerej

Sortir sur très peu de salles, c'est effectivement une stratégie déjà vue. Manchester by the Sea était sorti sur 4 écrans à l'origine, par exemple.

Vu la cote actuelle de Guadagnino, la presse très excitée depuis Venise, l'aura très auteur du film, les rumeurs de présence pour notamment Tilda Swinton dans la saison des prix... on aurait plutôt tendance à dire qu'on a affaire à un distributeur qui a confiance en son film, et va le traiter avec délicatesse. En le sortant si peu de salles avec un tel buzz, c'était une quasi assurance d'une grosse moyenne par copie , ce qui a contribue à alimenter l'attente encore plus.

Le vrai test sera la semaine prochaine, puisqu'il arrivera sur 250 écrans, puis sortira sur tout le territoire le 9 novembre. C'est donc bien une stratégie classique, typiquement utilisée pour une partie des films à Oscar chaque année.

Geoffrey Crété - Rédaction
29/10/2018 à 15:12

@Scream King

En règle générale, la fréquentation baisse de facilement 50% dès la deuxième semaine. Le premier week-end est souvent le plus important et attendu, et celui sur lequel tout (ou presque) se joue.

58% est donc à peu près "normal", surtout pour un film de ce genre, qui a démarré très fort. C'est plutôt quand on arrive à -65% que c'est inquiétant. Par ex, Batman v Superman a perdu 69,1% en deuxième semaine.

drocmerej
29/10/2018 à 14:01

@riffraff
J'avais pas vu votre commentaire. Mais cela n'enlève rien au mien je crois. Effectivement il y a des "limited releases" mais deux salles seulement c'est très très "limited" (il peut y avoir des sorties limitées à quelques dizaines de salles). Le problème à mon avis est que les distributeurs ne croient pas au film et en font eux-mêmes un film "spécial". J'espère pour le film que le succès dans les deux salles va effectivement entraîner une sortie nationale (ce que laisse supposer l'article).

Scream King
29/10/2018 à 13:55

Comment une baisse de 58% peut être qualifiée de "petite" ? C'est plus de la moitié quand même... Il y a un truc qui m'échappe. A partir de quel pourcentage une chute est importante ?

drocmerej
29/10/2018 à 13:47

Hello.
Suspiria présent dans seulement deux salles ? C'est vrai que c'est choquant. N'y a-t-il pas là un problème de communication ? D'accord le premier film n'est pas très connu du grand public mais avec ce que j'ai pu en lire, ce remake pourrait tout à fait le toucher. Au delà-même de cette considération, il doit quand même y avoir un public de cinéphiles américains prêt à se déplacer non ? En France, où on est à peu près 5 fois moins nombreux, un tel film sort dans plusieurs salles à Paris et aux quatre coins de la France dans les cinémas proposant une sélection un peu alternative.
Bien-sûr chaque pays a ses particularités mais je ne peux pas m'empêcher de penser que le film a là-bas été mal vendu par rapport à son potentiel. Surtout qu'il s'agit d'un film fantastique/d'horreur (genre qui fonctionne pas mal en ce moment) par un réalisateur qui sort d'un succès et avec deux actrices plutôt bien connues.

Andarioch
29/10/2018 à 13:40

ooook
merci^^

RiffRaff
29/10/2018 à 13:20

@Andarioch: Aux US les films étrangers et/ou un peu trop différents sortent souvent en "limited release" pour tester le public et étendre ou non leur diffusion, d'ou les 2 salles.

Andarioch
29/10/2018 à 12:47

Comment dans un pays de cette taille un film peut n'être présenté que dans 2 salles???

votre commentaire