Semaine du 26 octobre 2016

Box-office France : Doctor Strange dépasse le million, Brice 3 fait une chute vertigineuse

Grégoriane Benoit | 3 novembre 2016
4
Photo Docteur Strange

Une nouvelle semaine de vacances scolaires s'annonçait pour les salles de cinéma françaises et le public en a profité. Le nouveau Marvel arrive en tête suivi de près par Trolls.

Le Box-Office français cette semaine correspond largement aux attentes du spectateur. A l'honneur évidemment, la nouvelle origin story du MCU, Doctor Strange fait un démarrage carton plein en dépassant dès sa première semaine le million d'entrées. Evidemment un score qui n'a rien à voir avec les méga blockbusters où se croisent multitude de super-héros, cela dit, Doctor Strange devient le meilleur démarrage français pour un film de super-héros du MCU qui ne soit pas une suite, et est le seul à avoir dépassé le million d'entrées en première semaine.

 

Photo Benedict Cumberbatch

 

Ces résultats prouvent sans conteste que la lassitude du spectateur vis-à-vis des films de super-héros en France ne l'empêche pas de se déplacer en salles. A voir cependant ce que les recettes américaines diront ce week-end. Il ne faut pas oublier que le film a bénéficié en première semaine des vacances de la Toussaint et surtout du pont du 1er novembre, ce qui lui a été évidemment favorable. 

Derrière lui Trolls continue à faire un véritable carton. Vacances de Toussaint oblige, le film familial sans véritable concurrence face à lui réalise à nouveau près de 900 000 entrées et ne perd que 9% de son spectateur. Il cumule déjà presque les 2 millions et restera un succès français que l'on n'aurait pas forcément vu venir. 

 

Photo Trolls 2

 

La vie n'est pas aussi rose pour Brice 3 qui se casse la figure en deuxième semaine avec 50% de perte de ses entrées. Alors que le film avait largement dépassé le million en première semaine, il semblerait que le bouche à oreille désastreux ait convaincu une partie des spectateurs qui ne prennent plus la peine de se déplacer en salle. Ce constat est d'autant plus évident qu'avec cette semaine de vacances, les entrées auraient dû stagner comme la plupart des autres sorties cinématographiques. 

 

Photo Asa Butterfield, Ella Purnell

 

C'est le cas de Miss Peregrine qui ne perd que 25% de son spectateur et dépasse largement les 2 millions d'entrées cumulées pour sa quatrième semaine d'exploitation. Une preuve que le cinéma de Tim Burton plaît toujours autant au spectateur français et s'assure une très bonne tenue sur la durée, rattrappant quelque peu la déception de ses recettes américaines très en dessous de ses espérances. 

Enfin Tamara, comédie française adolescente réunie une belle partie du public français et s'approche timidement des 500 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation. Sorti dans un nombre limité de salle, le film parvient à faire une moyenne conséquente de 1278 entrées par copie, qui est un score particulièrement révélateur de sa rentabilité

 

Photo Tamara

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Doctor Strange Doctor Strange Voir la bande-annonce 1 002 000 1 Nouveauté 1 002 000 590
2 Trolls Trolls Voir la bande-annonce 888 000 2 - 9% 1 864 000 611
3 Brice 3 Brice 3 Voir la bande-annonce 557 000 2 - 50% 1 657 000 630
4 Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers Voir la bande-annonce 464 000 4 - 25% 2 337 000 578
5 Tamara Tamara Voir la bande-annonce 423 000 1 Nouveauté 423 000 331
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires

Grégoriane Benoit
04/11/2016 à 10:17

@Bishop

"L'auteure" vous remercie pour cette correction.

Cela dit (virgule) il suffit de faire un tour du côté des nombreux commentaires sur les réseaux sociaux qui expriment leur "lassitude" quant aux films du MCU devenus trop prévisibles. (Je vous invite à faire un tour rien que sur notre critique et vous verrez).

Une très bonne partie accuse même EL d'être un peu trop consensuel avec Disney. Donc cette phrase signifiait bien que le public est lassé puisqu'il le répète sans arrêt. Mais que cela ne l'empêche pas de se déplacer en salles. Voilà tout. :-)

Il n'y avait aucune attaque du film dissimulée dans cette phrase. Chez EL nous ne sommes pas assez subtils pour faire discrètement passer des messages. Soit dit en passant, l'auteure de cet article a fortement apprécié Doctor Strange et ne se lasse pas des films de super-héros. Comme quoi ! ;-)

Grégoriane Benoit
04/11/2016 à 10:11

@mikegyver

Nous ne disons pas le contraire mais il suffit de comparer Brice 3 et Tamara à leur nombre de copies : 630 contre 331, c'est pratiquement la moitié. Donc obligatoirement, la possibilité de faire plus d'entrées se trouve compromise. C'est statistique.

C'est pourquoi la plupart des distributeurs sont plus intéressés par la moyenne d'entrées par copie que par le nombre d'entrées en tout car c'est sur cette moyenne qu'ils se basent pour savoir si leur film se vend bien.
En ce qui concerne Tamara, c'est plutôt positif. Résultat, il y a de fortes chances pour que le film soit distribué la prochaine semaine avec un plus grand nombre de copies. :-)

Votre ville est peut-être une partie ciblée de la France, mais elle n'est pas forcément représentative des autres villes.

mikegyver
04/11/2016 à 10:01

"Tamara, sortie dans un nombre limité de salles"

cette phrase me fera toujours rire, car voulant dire que le film n'est pas visible partout en France, ce qui est totalement faux.

dans ma ville, tous les cinés le passent, si t'as envie de le voir tu peux pas le louper, y'a pas 1 seule seance dans la journée mais plusieurs, bref normal quoi.

donc franchement ca ne change rien, si tu veux vraiment voir le film, y'a des seances quoi, c'est pas une excuse.

Bishop
04/11/2016 à 08:40

"Ces résultats prouvent sans conteste que la lassitude du spectateur vis-à-vis des films de super-héros en France, ne l'empêche pas de se déplacer en salles."

C'est quoi cette phrase ?

Passons sur la virgule qui n'a pas grand chose à faire ici, mais sur le fond ça ne veut pas dire grand chose.

Soit il y a lassitude du spectateur et il reste chez lui, soit c'est l'inverse.

Je corrige :
"Ces résultats prouvent sans conteste que la lassitude de l'auteure de l'article vis-à-vis des films de super-héros en France n'empêche pas les spectateurs de se déplacer en salles."

votre commentaire