Semaine du 10 juillet 2013

Crazy Metro

Créé : 17 juillet 2013 - Sandy Gillet
Image 656372
0 réactions

Box-office français du 10 au 16 juillet 2013

De mémoire de boxofficien c'est la première fois que je vois cela. Alors bon je n'ai pas fait de recherche pour en être certain et si quelqu'un peut me contredire, qu'il se lâche. Bref. Le distributeur au cheval ailé, le « bien nommé » Metropolitan Filmexport, a sorti le 10 juillet dernier pas loin de deux films (Sic). Le premier est dans le top 10. Il s'appelle Crazy Joe et affiche une « perf » on va dire honorable compte tenu de la météo (on y revient) et de ce qu'un Statham en tête de gondole peut actuellement capitaliser : pas plus de 300 000 entrées. En fait si l'on y regarde à deux fois, Jason n'a comme seul véritable fait d'arme la trilogie Transporteur avec plus d'un million d'entrées à chaque fois (on mettra de côté les Expendables pour des raisons évidentes de dilution « vedettariale »).

Le second se nomme Le quatuor. Absent du top 10, il a réuni 11 167 entrées sur 40 copies. Pas tout à fait une sortie technique donc mais une moyenne tout de même famélique de 279 spectateurs par copie. Alors certes il s'agit de deux films au pedigree diamétralement opposé qui ne s'adressent donc aucunement au même public. Ok. Mais quoi de plus évident ici que ce travail marketing à la chaîne que nous ne cessons de constater semaine après semaine et qui condamne à l'avance chacune des sorties de ce distributeur vers les limbes de l'oubli ou de l'anonymat. On sait la structure croulant sous le nombre de films et le casse-tête toujours plus inextricable pour leur trouver des dates de lancement. Avec dans le lot des aberrations comme L'aube rouge prévu le 28 août prochain, très mauvais remake d'un déjà pas fameux film de Milius, que le public cible français (à l'arrache 150 000 pékins) a déjà vu en Blu-ray ou DVD import ou plus simplement en téléchargement. Alors qu'à côté, Dredd (bien moins indigent et surtout ayant bénéficié d'un buzz plus que potable après sa projection à L'Étrange Festival 2012), n'aura bénéficié que d'une sortie vidéo. Allez comprendre !    

On va dire encore que l'on a une dent contre Metro. Non. C'est juste que Le quatuor (réalisé par Yaron Zilberman découvert avec le très poignant documentaire Watermarks sorti en 2006 chez Sophie Dulac sur 7 copies pour 5 878 entrées) aurait peut-être mérité un autre traitement du moment que l'on décide de le sortir en salles faisant fi là aussi de sa disponibilité en vidéo Outre-Atlantique depuis février dernier. Quelque chose en phase avec sa fragilité intrinsèque de film indé new-yorkais porté par un casting quatre étoiles.

À part cela c'est le beau temps tant attendu qui plombe les résultats de la semaine. Et les distributeurs de tirer la gueule. C'est bien simple tous les films en continuation ont perdu en moyenne 60% de leurs spectateurs depuis la semaine dernière tandis que seuls les six premiers réalisent plus de 100 000 entrées. Le seul qui tire encore une fois son épingle du jeu est Moi, moche et méchant 2 confirmant au passage son carton mondial (quasiment 500 millions de dollars à date) tout en mettant d'entrée de jeu à l'amende Monstres Academy.

Avec une telle première semaine on sait déjà que les 3 535 621 entrées de Monstres & Cie resteront inviolées. Il se pourrait même que les 2 082 734 entrées de Cars qui détenait jusqu'ici le record de la plus faible affluence française pour une production Pixar, soit battue. Le Studio à la lampe bondissante semble ainsi rentrer définitivement dans le rang tant d'un point de vue artistique qu'économique plombé qu'il est de surcroît par le marasme ambiant régnant au sein de chez Disney qui après John Carter, vient d'essuyer un nouveau et cinglant revers avec Lone Ranger (à peine 122 millions de dollars dont 74 aux États-Unis en 15 jours pour un budget à 215 millions sans compter les dépenses marketing). Pas certain que la future sortie française inverse la tendance.   

 

Côté frenchies la débâcle est toute aussi cinglante. Le grand méchant loup d'abord. Réalisé par le duo qui s'était fait connaître avec La personne aux deux personnes, comédie qui s'était complètement ramassée à l'époque du fait d'une campagne marketing qui avait fait le buzz (on se souvient tous de cette vidéo) tout en oubliant de centrer un peu le discours sur le film. Depuis, celui-ci bénéficie d'une certaine aura (surestimée à mon goût mon cher Tonton) sur laquelle Bruno et Nicolas (cela ne s'invente pas) ont certainement voulu surfer. À l'arrivée Le grand méchant loup fera peut-être mieux que les 221 489 entrées (sur 410 copies) de La personne aux deux personnes mais pas beaucoup plus avec de surcroît un bouche à oreille très déceptif de la part des fans de la première heure.

Enfin, le gros morceau de la semaine c'est le diptyque Marius et Fanny qui risque d'ailleurs de le rester. Qui a dit tant mieux ? C'est qu'avec une telle première semaine d'exploitation, le tournage de César originellement prévu en 2014 dont l'histoire est censée se dérouler 20 ans après, risque d'avoir du plomb dans l'aile. Au début du projet, les deux films étaient annoncés pour une sortie en décembre 2013. Il a été jugé par la suite que la période estivale leur offrirait plus de garanties pour s'installer dans la durée et faire donc le plein d'entrées. On dira pudiquement que Pathé et consorts se sont trompés avec de plus ce drôle de choix de sortir les deux films en même temps. Suicidaire, inconscience ou incompétence ? On ne rentrera pas non plus dans la polémique qui veut que de tels monuments du cinéma français n'avaient peut-être pas besoin d'être revisités. Pour autant, rien n'est intouchable. Mais encore faut-il que la nouvelle proposition signée ici par Daniel Auteuil ne soit pas que de pâles copies sans envergure ni inspiration. À moins que cela donne envie de (re)découvrir la trilogie marseillaise originelle. Et là, si l'on n'est pas réfractaire à l'idée de dépenser près de 75 euros pour des copies très fatiguées mais qui ne risquent pas d'être restaurées de sitôt, elle est disponible dans ce coffret DVD certes daté mais qui a le mérite d'exister et de nous permettre de mesurer s'il en était vraiment besoin le gap entre le génie et l'hommage besogneux.

 

Hors classement on citera le très bon Hijacking porté sur 64 copies par un Ad Vitam qui n'a pas totalement réussi son coup (15ème avec 25 871 entrées) mais qui s'en sort tout de même mieux que Grigris vu à Cannes en sélection officielle (9 461 sur 59 copies). Beaucoup plus bas on trouve The East distribué par la Fox qui n'y croyait absolument pas (16 copies / 6 259 entrées).

 

On terminera par les reprises estivales qui deviennent pour certains distributeurs qui se sont spécialisés dans la chose, de vrais enjeux économiques (l'annonce par Thierry Frémaux d'un marché ad hoc au prochain Festival Lumière en octobre en atteste officiellement). On y trouve Plein Soleil dans sa version restaurée 4K que Carlotta Films distribue sur 18 copies pour 5 290 entrées. Film qu'il faut absolument aller (re)voir en salles car le Blu-ray (et a fortiori le DVD) qui sort en même temps propose une image que l'on peut qualifier d'ignoble. Il y a enfin Les 7 samouraïs (2 731 entrées sur 17 copies et peu de séances puisque le film de Kurosawa dure 3h26 sans compter l'entracte) que WildSide annonce dans une édition Blu-ray proche de celle de La nuit du chasseur pour novembre prochain. La vie est belle.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Monstres Academy Monstres Academy Voir la bande-annonce 587 446 1 587 446 686
2 Moi, moche et méchant 2 Moi, moche et méchant 2 Voir la bande-annonce 452 286 3 -51% 2 802 720 799
3 World War Z World War Z Voir la bande-annonce 451 735 2 -63% 1 661 635 707
4 Le Grand méchant loup Le Grand méchant loup Voir la bande-annonce 136 571 1 136 571 340
5 Man of Steel Man of Steel Voir la bande-annonce 127 375 4 -53% 2 152 019 689
6 Marius Marius Voir la bande-annonce 125 081 1 125 081 370
7 Crazy Joe Crazy Joe Voir la bande-annonce 95 660 1 95 660 139
8 Reines du ring (Les) Reines du ring (Les) Voir la bande-annonce 54 026 2 -64% 204 765 346
9 Fanny Fanny Voir la bande-annonce 49 438 1 49 438 191
10 Frances Ha Frances Ha Voir la bande-annonce 39 461 2 -30% 96 008 84

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire