Valentine day

Sandy Gillet | 27 mars 2013
0
default_large

Box-office français du 20 au 26 mars 2013

Studio Canal est en train d'effacer en quelques films toutes ses casseroles de l'année dernière (Cloclo / Bienvenue parmi nous / Sammy 2 / Kirikou 3). The Place beyond the pines semble en effet s'inscrire dans une dynamique initiée par Ernest et Célestine (883 445 entrées en 14 semaines, toujours dans les salles), Happiness Therapy (1 055 303entrées et 8 semaines, idem) et Boule et Bill. En attendant l'évènement Gondry avec L'écume des jours le 24 avril prochain, le distributeur a su jouer à fond de l'image porteuse du moment en la personne de Ryan Gosling en très gros plan sur une affiche par ailleurs peu explicite et alors [spoiler] que celui-ci n'est présent que lors du premier tiers du film [fin du spoiler]. Résultat des courses, on est en face de la première nouveauté du classement et de la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine. Nul doute que le nombre de cinémas projetant le film va aller en s'étoffant en deuxième semaine et que le deuxième long signé Derek Cianfrance après Blue Valentine (120 308 entrées sur 80 copies) est parti pour s'inscrire dans la durée. Tout cela augure d'un solide 600 000 tickets vendus en fin de course.

Autre bonne surprise avec La chute de la maison blanche que l'on retrouve assez haut dans ce classement. Nantis d'une campagne réalisée en très peu de temps (le film n'était pas sur les tablettes du distributeur en début d'année) qui s'est appuyée sur un buzz généré par une bande-annonce très efficace et un pitch qui ne l'est pas moins, SND a su aussi imposer une date de sortie concomitante à celle prévue aux États-Unis capitalisant ainsi sur un public que l'on sait « volatile » et peu patient. Et à la différence de la stratégie marketing opérée sur Sublimes créatures et Amitiés sincères, le nombre de copies en circulation est faible occasionnant le deuxième meilleur ratio spectateurs par copie de la semaine. De là à penser que les exploitant de salles n'y croyaient pas trop... Après on sera tout de même dans la version basse des chiffres habituellement générés par les films réalisés par Antoine Fuqua dont le dernier, L'élite de Brooklyn, avait terminé sa carrière à 405 672 entrées sur 220 copies.

C'était en mai 2010 et le film était distribué par Metropolitan. Un temps où le distributeur savait systématiquement positionner ses nouveautés dans le top 10. En 2013 cela ne le lui arrive plus qu'une fois sur trois. Le dernier en date c'était Le dernier rempart qui sur 390 copies n'engrangeait que 156 206 entrées en première semaine. Avec Warm Bodies renaissance, le cheval ailé s'en tire beaucoup mieux (10 000 entrées de plus avec 120 copies de moins) et semble donc renouer avec son public cible qui le fuit depuis des lustres. Bien entendu la route est encore longue pour faire comme La chute de la maison blanche, mais il faut croire que le renaissance du titre était de circonstance en espérant qu'il soit aussi annonciateur d'autres « succès » à venir. En plus il paraît que c'est pas trop mal comme film. Si avec ce genre de paragraphe on est encore blacklisté des projos de presse du distributeur, ce serait vraiment à ne plus rien y comprendre.

En 11ème position on trouve encore un film (le dernier) à plus de 100 000 entrées. La religieuse de Guillame Nicloux s'octroie en effet 105 241entrées sur 199 copies. Un score honorable compte tenu du pedigree d'une oeuvre peu encline à la gaudriole et ayant sur ses épaules tout le poids du texte de Diderot entré depuis au Panthéon de la littérature française. Son distributeur Le Pacte a su mettre en place une campagne sobre mais efficace tout en réalisant une très belle affiche sur laquelle il a pu s'appuyer pour faire passer les idées fortes du métrage.

 

Ps : On ne peut terminer ce BO sans mentionner l'échappée belle de Jappeloup premier de ce top ridiculisant définitivement au passage le Oz de Sam Raimi. Une telle claque que l'on pourrait se demander si ce ne serait pas Disney qui sournoisement aurait dilligenté Pierre Durand, l'ancien cavalier de Jappelou, d'attaquer Pathé et les producteurs pour les empêcher d'utiliser son cheval légendaire comme marque commerciale.

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Jappeloup Jappeloup Voir la bande-annonce 388 345 2 -49% 1 150 303 545
2 Le Monde fantastique d’Oz Le Monde fantastique d’Oz Voir la bande-annonce 342 864 2 -57% 1 131 301 618
3 The Place Beyond the Pines The Place Beyond the Pines Voir la bande-annonce 256 049 1 256 049 197
4 20 ans d'écart 20 ans d'écart Voir la bande-annonce 209 569 3 -49% 1 051 019 371
5 La Chute de la Maison Blanche La Chute de la Maison Blanche Voir la bande-annonce 173 658 1 173 658 180
6 Warm Bodies Warm Bodies Voir la bande-annonce 165 439 1 165 439 267
7 Au bout du conte Au bout du conte Voir la bande-annonce 140 412 3 -52% 804 006 440
8 Boule et Bill Boule et Bill Voir la bande-annonce 131 760 4 -56% 1 843 709 623
9 Hansel & Gretel : Witch Hunters Hansel & Gretel : Witch Hunters Voir la bande-annonce 119 862 3 -58% 763 394 396
10 Cloud Atlas Cloud Atlas Voir la bande-annonce 106 708 2 -47% 309 660 163

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire