Semaine du 2 janvier 2013

Maniaco-dépressif

Sandy Gillet | 9 janvier 2013
0
default_large

Box-office français du 02 au 08 janvier 2013

Bon alors il suffit de se barrer deux semaines au soleil et profiter d'un peu de tourisme sexuel en famille pour qu'à mon  retour la grande fratrie du cinéma français ne soit plus qu'un vague souvenir. Et en voici un d'affirmer que son salaire ce n'est pas 1 million mais 600 000 euros, que l'autre se dise étonné d'être mieux payé que Soderbergh, qu'un troisième se voit contraint de rappeler que l'argent du CNC ce n'est pas l'argent de nos impôts (on adore), qu'un quatrième un peu producteur sur les bords et adepte de la surenchère de stars se sente attaqué pour se répandre un peu partout que non il n'y est pour rien et que le cinéma français dispose d'un système économique qui reste vertueux. Ouaip. Va dire cela aux intermittents et autres machinos sur les tournages.

Enfin messieurs un peu de retenu que diable ou alors à la prochaine cérémonie des César il ne va pas y avoir grand monde et côté salle et côté scène. Ou mieux. Tout le monde vient mais on n'imagine même pas la prise de tête de la personne en charge de « placer » les vedettes dans la salle. Et puis le truc génial ce serait que notre Gégé gagne le César pour son interprétation magnifique dans Astérix et que Poutine vienne chercher le trophée à sa place. À Ecran Large on applaudirait au moins d'une main et on rigolerait un peu.

En attendant sur le terrain la vie des films continue. À la baisse après l'état de grâce des vacances scolaires mais elle continue vaille que vaille. Les onze premiers sont à plus de 100 000 entrées ce qui démontre une répartition honorable des spectateurs en fonction de l'offre cinéma proposée. Les deux seules nouveautés de la semaine sont deux films français (et ouais) aux fortunes diverses.

Le Renoir de Bourdos s'octroyant la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine (Le monde de Charlie fait mieux mais sur 25 copies... SND ne croyant pas trop à cette comédie teenage dont tout le monde dit pourtant le plus grand bien**) du fait certainement d'une très belle affiche radieuse et solaire et d'une combinaison de salles assez importante en province lui octroyant un taux de profondeur remarquable. Alors que du côté de La stratégie de la poussette c'est beaucoup plus mitigé voire déjà catastrophique avec 20 000 entrées de moins que Renoir mais sur près de 70 copies de plus. Naissance et mort d'un réal (Clément Michel) dont c'était le premier film ? Charlotte Le Bon était-elle déjà trop bien payée ? Le film n'est-il qu'une énième comédie « molle » (copyright Le Monde) comme le cinéma français en a le secret ? On s'en fout un peu ?

Au-delà du top 10 on sera par contre plus chagrin devant la 14ème place de Maniac (74 224 entrées sur 131 copies). On ne connaît pas les objectifs d'entrées sur ce film chez Warner Bros France mais à n'en pas douter les résultats de cette première semaine ne sont pas à la hauteur de leurs attentes. Pourtant, le remake du film culte de Lustig a bénéficié d'une bonne presse et d'un relai communication fort appréciable pour un film de genre. Quoiqu'il en soit Warner a peut-être fait une erreur en ne surfant pas assez sur le statut culte du titre en lui-même qui assurait au film une notoriété initiale forte. Le film de Khalfoun était en effet suffisamment à la hauteur pour supporter la comparaison. On sait que le vivier de personnes susceptibles de se déplacer en salle pour voir ce genre de film en France se situe entre 300 et 500 000 personnes. Le challenge marketing était ici d'assurer son coeur de cible ce qui aurait permis une belle amorce susceptible de toucher d'autres cercles ou populations moins en phase avec ce genre de production. SND avec The secret de Laugier avait par exemple bien identifié cette problématique en réalisant 570 952 entrées...

Ou alors Possédée sorti chez Métro entre la bûche de noël et les agapes de fin d'année, a siphonné le public type lui qui en deuxième semaine réalise encore 107 878 entrées (11éme au classement) sur 143 copies pour un cumul à 285 102 entrées. À titre de comparaison c'est déjà mieux que Silent Hill : Revelation 3D sorti il y a 6 semaines sur 260 copies et déjà plus à l'affiche...

Et d'ailleurs pour le fun voici les films sortis par Métro en 2012 qui ont fait moins d'entrées que Possédée alors qu'ils sont sortis sur une combinaison de copies plus importante (par ordre chronologique de sorties) :

10 jours en or : 101 453 entrées sur 260 copies

Recherche bad boys désespérément (ce titre !) : 184 662 entrées sur 225 copies

Effraction : 214 713 entrées sur 179 copies

Friends... With Kids : 77 900 entrées sur 220 copies

Hit & run : 86 581 entrées sur 178 copies

Tous les espoirs sont permis : 244 395 entrées sur 282 copies

Paperboy : 153 609  entrées sur 190 copies

End of watch : 103 998  entrées sur 146 copies

Silent Hill : Revelation 3D : 225 540 entrées sur 260 copies

Cogan : 232 896 entrées sur 138 copies (en cours)

 

Bref, bonne année à toutes et à tous et surtout à Métropolitan...

 

**Edit en forme de Mea culpa maxima du 13 janvier : Le distributeur SND vient de remonter un petit message sur sa page Facebook qui tord le coup à notre analyse sur le désintérêt de SND quant à cette comédie pour ado mais pas que. Mea culpa donc !

Le distributeur ne peut malheureusement que proposer son film aux exploitants de salles, ces derniers sont libres de faire leurs propres choix chaque semaine parmi plus d’une douzaine de nouveaux films.

SND a co-financé « Le monde de Charlie » dès le scénario. En tant que co-financeur, distributeur et ayant-droit, nous aurions donc bien évidemment souhaité que ce film puisse être vu dans un plus grand nombre de salles, par le public le plus large, d’autant que notre « Monde de Charlie » est à la fois plébiscité par la presse (3.3 étoiles) et par le public (4 étoiles sur Allociné) !

Les entrées de notre film réalisées en 5 jours dans les 25 salles ayant choisi de diffuser notre film témoignent que le public est pourtant très largement au rendez-vous.

N’hésitez donc pas à vous manifester auprès de votre cinéma local pour réclamer « Le Monde de Charlie » dès la semaine prochaine !

Cordialement,

L'équipe SND

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Le Hobbit : Un voyage inattendu Le Hobbit : Un voyage inattendu Voir la bande-annonce 585 701 4 -47% 4 029 273 956
2 De l’autre côté du périph De l’autre côté du périph Voir la bande-annonce 452 785 3 -34% 1 693 855 596
3 Jack Reacher Jack Reacher Voir la bande-annonce 390 051 3 -39% 1 032 357 559
4 L'Odyssée de Pi L'Odyssée de Pi Voir la bande-annonce 335 638 3 -36% 1 286 937 589
5 Les cinq légendes Les cinq légendes Voir la bande-annonce 316 096 6 -38% 2 581 843 735
6 Les mondes de Ralph Les mondes de Ralph Voir la bande-annonce 257 183 5 -22% 1 467 217 765
7 Renoir Renoir Voir la bande-annonce 180 014 1 180 014 175
8 La stratégie de la poussette La stratégie de la poussette Voir la bande-annonce 160 229 1 160 229 244
9 Ernest et Célestine Ernest et Célestine Voir la bande-annonce 148 590 4 -29% 681 239 654
10 Niko, le petit renne 2 Niko, le petit renne 2 Voir la bande-annonce 118 775 6 -33% 736 045 547
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire