Semaine du 2 février 2022

Box-office France : Philippe Lacheau et Super-héros malgré lui embrasent les cinémas

Matthias Mertz | 10 février 2022
178
photo, Elodie Fontan, Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Julien Arruti

Dans une semaine dominée par trois nouveaux venus, le roi de la comédie Philippe Lacheau s'est imposé comme le grand gagnant avec Super-héros malgré lui.

Cette semaine, le grand gagnant est Super-héros malgré lui de Philippe Lacheau et sa bande, composée de lui-même, Julien Arruti ou encore Tarek Boudali. Et si ses plus de 570 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation sont très largement au-dessus de la concurrence (pas très loin du double des entrées du dauphin du classement), il ne serait pas stupide de poser le constat inverse, en disant que ce n'est pas un si gros succès que ça.

Son précédent long-métrage, Nicky Larson et le Parfum de Cupidon avait réalisé 630 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation avec un sujet résolument moins grand public (il adaptait un classique du manga, City Hunter, au contraire du thème très populaire du super-héros marvelien qu'il pastiche avec Super-héros malgré lui) et beaucoup plus de concurrence, puisque Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu ? sortait la semaine précédente. Alibi.com avait, quant à lui, dépassé le million d'entrées pour sa première semaine face à Raid dingue, de Dany Boon. Peut mieux faire donc pour ce nouveau Philippe Lacheau, à qui on décerne quand même une médaille d'or facilement acquise puisqu'il affiche la meilleure moyenne par copie de la semaine (837).

 

Super-héros malgré lui : photo, Philippe LacheauQuand on t'appelle pour sauver le box-office

 

Le dauphin du box-office de la semaine est Vaillante et ses presque 300 000 entrées, qui profite largement de son statut de seul film d'animation à l'affiche durant cette première semaine de vacances d'hiver pour une partie de l'Hexagone (outre Tous en Scène 2 et Encanto qui sont sur la toute fin de leur exploitation). Le récit d'une jeune fille à New York durant les années 30 souhaitant devenir pompier contre la volonté de son père pour élucider de mystérieux incendies pourrait donc profiter de l'élan des prochaines semaines pour s'embraser.

Pour la médaille de bronze, on accueille un troisième nouveau venu : Les Jeunes Amants avec Fanny Ardant et Melvil Poupaud. Le triangle amoureux et la romance d'un quadragénaire marié avec une femme dans son 71e printemps ont réuni plus de 150 000 spectateurs dans moins de 300 salles. De quoi lui offrir une moyenne d'entrées par copie de 515 (la deuxième plus élévée de la semaine). Si le film bénéficie d'un bouche-à-oreille positif, il pourra peut-être survivre au raz-de-marée de sorties de la semaine suivante.

 

Vaillante : photo"Mais non, je vais me maintenir en deuxième semaine contre le Palmashow, t'inquiètes"

 

À la quatrième place, on retrouve un vétéran du box-office Spider-Man : No Way Home qui continue d'engranger des spectateurs à la force de sa toile. Avec une faible baisse de 14,5% de spectateurs depuis la semaine précédente, il devrait parvenir à enregistrer 7 millions de spectateurs et devenir le plus gros Marvel de tous les temps dans les salles françaises devant Avengers : Endgame. Il a réalisé près de 130 000 entrées cette semaine, et il n'a besoin que de la moitié de ce nombre pour parvenir à son objectif (qui devrait être atteint la semaine prochaine).

En conclusion du top 5, c'est Presque, champion de la semaine précédente qu'on retrouve. Le film poignant sur l'amitié hors-norme entre un croque-mort et un adulte handicapé de et avec Bernard Campan enregistre une baisse légère de 17,8% entre sa première et deuxième semaine, de quoi engranger près de 125 000 entrées supplémentaires. Il a toutefois eu près de 10% de salles en plus depuis la semaine dernière.

 

Presque : photo, Bernard Campan, Alexandre JollienMichel-Ange a fait une fresque, Bernard Campan et Alexandre Jollin un Presque

 

On notera aussi que Nightmare Alley reçoit près de 150 salles supplémentaires dans l'Hexagone tout en se maintenant très correctement pour sa troisième semaine d'exploitation. Est-ce que les nominations aux Oscars vont motiver le public à découvrir ce conte noir de Guillermo del Toro, qui vient de dépasser les 300 000 entrées dans l'Hexagone ? On l'espère tant le film mérite d'être vu par le plus grand nombre.

Véritable acte de nécromancie, Encanto – la Fantastique Famille Madrigal profite du début des vacances pour revenir pour sa 11e semaine d'exploitation. Encore présent dans un peu moins de 400 salles, le film enregistre une hausse de fréquentation et parvient à vendre plus de 60 000 billets pour un total de plus de 2 787 000 billets, un succès colossal qui a d'ailleurs lancé des discussions chez Disney pour en faire une franchise.

 

Nightmare Alley : photo, Cate BlanchettNominée aux Oscars de nos actrices favorites en tout cas

 

Une vitalité qui n'est pas au rendez-vous pour My Hero Academia : World Heroes' mission. L'anime voit ses entrées baisser de plus de 50% entre sa première et deuxième semaine d'exploitation. Est-ce que le film était si attendu qu'il a rencontré une grosse partie de son public de niche les premiers jours de sa sortie ? Probablement.

Les amateurs de cinéma indépendant américain pourront, eux, se réjouir puisque Red Rocket de Sean Baker et avec Simon Rex, diffusé dans seulement 75 salles se paye une première semaine à près de 25 000 entrées, soit une moyenne d'entrées par copie de 331, la quatrième plus élevée du classement. Plutôt pas mal pour une star du porno qui retourne vivre chez son ex-femme et séduit une gamine de 16 ans.

On vous souhaite une agréable semaine, et la semaine prochaine, on vous parlera (en bien, ou en mal) des performances de Moonfall, Mort sur le Nil, Les Vedettes ou encore notre chouchou The Innocents, d'Eskil Vogt. La semaine suivante, le maudit Uncharted viendra sans doute pulvériser le box-office sur son bateau volant.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Super-héros malgré lui Super-héros malgré lui Voir la bande-annonce 576 138 1 Nouveauté 576 138 688
2 Vaillante Vaillante Voir la bande-annonce 298 029 1 Nouveauté 298 029 640
3 Les Jeunes Amants Les Jeunes Amants Voir la bande-annonce 152 312 1 Nouveauté 152 312 296
4 Spider-Man : No Way Home Spider-Man : No Way Home Voir la bande-annonce 128 815 8 -14,5% 6 932 385 591
5 Presque Presque Voir la bande-annonce 124 397 2 -17,8% 275 673 485
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
11/02/2022 à 16:04

@Subotaï

Oui, c'est ce que je voulais dire, j'ai répondu trop vite à notre camarade, qui justement, pensait qu'il s'agissait d'un petit budget. A l'évidence, ce n'est pas le cas.

Subotaï
11/02/2022 à 16:01

"Je doute que sa comédie ait bénéficié d'un gros budget"
15,5 millions d'euros de budget, c'est quand même pas mal pour une comédie fr

source : https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-philippe-lacheau-2/

Simon Riaux - Rédaction
11/02/2022 à 10:53

@Big law kid

La question ne concerne pas les fans de super-héros. Par définition, les fans, c'est la frange restreinte de psychopathes de passionnés pardon. Ils forment une minorité très vocale et active, mais jamais un coeur de cible (ils ne sont pas assez nombreux).

En revanche, Lacheau est un type qui a pour l'instant enchaîné les - gros - succès. Il est très identifié par le grand public. Je doute que sa comédie ait bénéficié d'un gros budget. Et il fait du pied à un genre ultra-populaire en ce moment. Tout cela concourt donc à le placer dans une position idéale pour rencontrer le public, sans se dire pour autant que les fans de super-héros vont se ruer sur le film comme des veaux.

@Storm is Coming
Non. Leur audience a - beaucoup - baissé, ce qui est assez différent. Et c'est logique. Le calendrier n'a plus tout à fait le même sens, la vidéo est en arrêt respiratoire, tandis que la cérémonie n'est plus un tremplin à infos glamour ou people comme elle le fut.

Pour autant, le public, important, qui suit la cérémonie est par définition plutôt cinéphile ou au moins cinéphage, et c'est typiquement le public que visait Nightmare Alley, sans parvenir à le toucher. Rien de délirant donc à affirmer que les Oscars représenteraient pour lui une opportunité de première importance.

Storm is Coming
11/02/2022 à 10:46

invoquer les "oscars" pour le film de Del Torro Nightmare Alley est un peu delirant , vu que plus personne ne regarde la ceremonie des oscars, ce qui montre qu'ils sont a peu pres tous discredités aux yeux du public:, acteurs, cineastes, producteurs etc...

Big law kid
10/02/2022 à 22:12

"Son précédent long-métrage, Nicky Larson et le Parfum de Cupidon avait réalisé 630 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation avec un sujet résolument moins grand public (il adaptait un classique du manga, City Hunter, au contraire du thème très populaire du super-héros marvelien"
Je comprends pas pourquoi l'auteur de l'article pense que le film aurait dû faire plus d'entrées parce que c'est un film de super héros.
Ce n'est pas un blockbuster de super héros à gros budget mais une comedie a petit budget qui n'a même pas de vrai super héros , les fans de super héros ne sont pas si stupides pour ce précipiter dans les salles dès qu'il y a les mots "super héros" dans un film

rafe547
10/02/2022 à 18:34

une daube de à peine 1h20 en comptant le générique. J'ai vu Nicky Larson ça m'a calmé.

Kouak
10/02/2022 à 16:53

De toute façon tu n'avais pas l'intention d'aller le voir... ;-)
J'exagère un peu...
C'est le 1er Lacheau que je vois et je dois bien dire qu'a ce niveau ça "pioche " un peu...
Je ne sais pas comment sont ses autres longs...
Après, ça n'a pas trop "d'impact" dans le film...(Impact/Carglass...Vous l'avez?)

Kyle Reese
10/02/2022 à 16:40

@Kouak

"parfois, on ressent le coté pub "Carglass", pour ce qui est du jeu des acteurs..."

Bon, bah là c'est mort, c'est rédhibitoire pour moi !

Kouak
10/02/2022 à 16:11

Bonjour,
bin, perso, je vous ai suivi, nous y sommes allés et on a bien rigolé avec "la bande à Fifi"...
Bon l'ambiance d'une salle, pour ce genre de film, joue beaucoup...
Dans un salon c'est, sans nul doute, autre chose...
Et puis il faut quand même dire que, parfois, on ressent le coté pub "Carglass", pour ce qui est du jeu des acteurs...
Mais j'assume complètement mon coté frères Zucker et Farelly...
Tout n'est pas "fin"...Loin de là...Mais il y des choses assez subtiles également...
J'suis content pour lui...En espérant que ça dure...

votre commentaire