Semaine du 10 novembre 2021

Box-office France : Aline débute furieusement sa course et détrône Les Éternels

Mathieu Lapon | 19 novembre 2021
124
photo, Valérie Lemercier

Aline fait une grosse première semaine, battant Les Éternels en pleine course pendant que Mourir peut attendre approche sa fin de carrière.

Une nouvelle championne fait une entrée en scène fracassante. Pour sa première semaine d'exploitation, la comédie dramatique Aline obtient la première place au box-office français, avec presque 600 000 entrées à son compteur. Avec 692 copies à travers le pays, le film de Valérie Lemercier détrône tout simplement Les Éternels, qui n'en était pourtant qu'à sa deuxième semaine d'exploitation, en plus d'être un blockbuster estampillé Marvel. 

Néanmoins, pour comparer le film à d'autres comédies dramatiques sur un personnage "musical", on est loin des scores dithyrambiques de La Môme (2007). Avec une première semaine à presque 1,6 million d'entrées et de minces pertes de semaine en semaine, le film biographique d'Edith Piaf avait à terme cumulé 5,2 millions d'entrées sur le territoire national. Si Aline n'a donc pas à rougir au vu du contexte post-pandémie, ce n'est pas non plus la panacée.

 

photo, Valérie Lemercier, Sylvain MarcelUnivers cinématographique Céline Dion en vue

 

Quant aux Éternels, le blockbuster mitigé de Marvel engrange 470 000 entrées pour sa deuxième semaine d'exploitation. Malgré un score correct en apparence, on note tout de même une perte de 39%, laissant à penser que les ravages d'une critique divisée pourraient entacher à long terme le beau tableau de relance qui se dressait pour le studio.

Toutefois, en comparant cette deuxième semaine à celles des précédents opus post-pandémie du MCU, il y a de quoi relativiser. Il est devant Shang-Chi (314 000 entrées) et même un peu devant Black Widow (440 000 entrées), même si ce dernier a eu le désavantage de la sortie simultanée en salles et sur Disney+. Au total, avec 1,2 million d'entrées à son compteur, Les Éternels devrait rattraper sans mal Shang-Chi (environ 1,4 million d'entrées), mais reste à voir si la chute ne sera pas trop rude pour devancer Black Widow (près de 1,7 million d'entrées).

 

photoConcentration de flouze

 

En parlant blockbuster, Mourir peut attendre s'en sort pas trop mal, malgré les rides qu'il prend à six semaines d'exploitation. Avec une perte enregistrée de seulement 30%, la dernière aventure bondienne de Daniel Craig a cumulé 194 000 entrées, pour un total de 3,8 millions d'entrées. On est encore loin des 7 millions d'entrées de Skyfall, ou même des 4,9 millions d'entrées de Spectre, mais c'est une fin de carrière tout à fait honorable, à l'heure où il est encore difficile pour beaucoup de films de passer le cap des deux millions d'entrées.

Un plus gros perdant dans cette affaire, torpillé par la critique française, c'est Venom : Let There Be Carnage. Même si le blockbuster de Sony Pictures a dépassé la barre des 1,5 million d'entrées, le film a accusé d'une perte de 40%, ne le faisant progresser pour sa quatrième semaine d'exploitation que de 134 000 entrées supplémentaires. Une chute bien plus rude que celle du premier Venom, qui avait tout de même réussi à faire 2,2 millions d'entrées à son terme. Malgré cela, les parasites extraterrestres ont tout de même fait leurs ravages pour ce second opus.

 

PhotoIl aura parasité les exploitants jusqu'au bout

 

Et le dernier mignonnet de ce top 5 de la semaine : Cry Macho. Le lent et l'innocent crépuscule cinématographique de Clint Eastwood continue avec quiétude son déclin. Son dernier film n'a, pour ainsi dire, collecté que 127 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation. C'est trois fois moins que la première semaine de son avant-dernier film, Le Cas Richard Jewell (385 000 entrées) et beaucoup moins que la première semaine de La Mule (660 000 entrées).

Autant dire que Cry Macho va pleurer en constatant qu'il va galérer à atteindre ne serait-ce que le bout de course de Richard Jewell, qui n'a pourtant cumulé que 795 000 entrées. Concernant La Mule et ses 1,8 million d'entrées, même pas la peine d'y penser. Pour le cow-boy vieillissant, le raccrochage de chapeau risque d'être très rapide, peu glorieux et fort peu pactolesque.

 

photo, Clint EastwoodDe quoi être grognon

 

En sixième position, Eiffel gravit lentement son sommet avec 122 000 entrées glanées (et 643 copies) pour sa cinquième semaine d'exploitation, l'emmenant à un total de presque 1,4 million d'entrées. Une fin de vie d'autant plus admirable que ses derniers gains ne représentent qu'une perte de 34% (ce qui est relativement peu, après un mois d'exploitation).

Dans le même genre, on a juste derrière Illusions perdues (622 copies). Le film a certes moins rallié de monde jusqu'ici (692 000 entrées), mais les 115 000 entrées supplémentaires à sa quatrième semaine ne reviennent qu'à une perte de 16% en comparaison de la semaine passée. Le drame de Balzac est donc bon pour jouer sur la course d'endurance, même si le million ne paraît toujours pas franchissable.

 

photo, Benjamin Voisin, Vincent LacosteFaites des billets, pas la guerre

 

Le Loup et le Lion dépasse la barre du million (1,05 million d'entrées) à sa cinquième semaine d'exploitation, en y remportant 94 000 entrées. Avec une chute de 58%, cette fin de carrière amène la paire de boules de poils en huitième position du classement de cette semaine. Plus modeste, mais pas moins farouche au vu de la concurrence, Haute couture se place juste derrière Le Loup et le Lion et glane pour sa première semaine 92 000 entrées. Néanmoins, sur le long terme, la chute risque d'être rude pour cette petite comédie dramatique.

Elle se place toutefois devant The French Dispatch, qui a collecté 73 000 entrées pour sa troisième semaine d'exploitation. Si le film ne détient pas un total folichon (368 000 entrées), la perte enregistrée par rapport à la semaine passée n'est que de 26%, laissant à penser qu'il pourrait se faire une petite santé pour quelque temps encore. Inutile d'espérer le million, ceci dit.

 

Photo, Pablo Pauly, Bill MurrayIls attendent au moins le cap des 500 000 entrées, du coup

 

Bien plus à l'arrière de la troupe, en seizième position : Les Olympiades. À sa deuxième semaine, le film empoche 52 000 entrées, ce qui représente tout de même une perte de 36% par rapport à la première. Si ce score lui permet quand même de passer un cap à six chiffres (134 000 entrées), lui, The Friend Dispatch et Haute couture sont bons pour rester les petites comédies dramatiques de l'ombre, éclipsées par la force de frappe médiatique de Valérie Lemercier en Aline.

Parmi les petits perdants au fond de la liste, on peut avoir une pensée pour Barbaque, la comédie bouchère de Fabrice Éboué. S'il passe la barre des 200 000 avec ses 37 000 entrées supplémentaires, le film n'enregistre au total que 223 000 entrées. Si la perte enregistrée de 38% est tolérable pour une troisième semaine d'exploitation, les scores restent gentillets, pour ne pas dire faiblards. Les vegans découpés et cuisinés, ça n'inspire visiblement pas les Français.

En vingtième position, Halloween Kills finit sa quatrième semaine d'exploitation avec des miettes (29 000 entrées) et une perte de presque 50%. Avec un total de 382 000 entrées, le film d'horreur de série B peut espérer franchir la barre des 400 000 entrées, mais sans plus. Quoi de plus logique quand on sait que Venom : Let There Be Carnage, sorti en même temps, est tellement plus effrayant (insérer rires enregistrés).

 

photoC'était la blague de trop, visiblement

 

Parmi les prochains films qui pourraient secouer un peu le box-office, il faut plutôt attendre le 24 novembre 2021. On assistera alors aux ouvertures du très possiblement nanardesque Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City, et de la "seconde chance" de Ridley Scott : House of Gucci. Néanmoins, vu les scores en France de son tout récent Le Dernier Duel (363 000 entrées), il y a de quoi être dubitatif. Mais qui sait, son biopic dramatique porté par Lady Gaga parlera peut-être à plus de monde que son duel judiciaire médiéval.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Aline Aline Voir la bande-annonce 595 211 1 - 595 211 692
2 Les Éternels Les Éternels Voir la bande-annonce 470 598 2 -39% 1 246 065 580
3 Mourir peut attendre Mourir peut attendre Voir la bande-annonce 194 486 6 -30% 3 808 410 570
4 Venom : Let There Be Carnage Venom : Let There Be Carnage Voir la bande-annonce 134 414 4 -40% 1 523 820 626
5 Cry Macho Cry Macho Voir la bande-annonce 126 797 1 - 126 797 460
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Marc
20/11/2021 à 20:38

Aline détrône Les Éternels incroyable, Aline ou Céline Dion cartonne plus que les super héros en collant! sacré Français :)

Vivilm
20/11/2021 à 00:07

Vous pouvez garder vos commentaires désobligeants pour vous sa serait bien merci

votre commentaire