Box-office France : En avant commence en tête, talonné de près par De Gaulle

Mathieu Jaborska | 12 mars 2020 - MAJ : 16/03/2020 12:22
44
photo

Deux grosses sorties s'affrontaient cette semaine dans un duel à mort entre larmes américaines et chauvinisme français. La victoire s'est jouée à peu de choses.

Elle revient à la dernière production Pixar : En avant. Le long-métrage de Dan Scanlon a connu des débuts timides outre-Atlantique, mais s'en sort plutôt bien dans nos contrées, avec 515 381 entrées obtenues dans 579 salles. Certes, on est loin des démarrages les plus spectaculaires du studio, comme Le Monde de Nemo et ses 2 millions d'entrées. 

En avant est plutôt dans le bas de classement si on le compare aux autres productions Pixar, mais il peut se targuer de battre Le Voyage d'Arlo (497 602 entrées) ou même Cars (438 793 entrées). Les critiques étant très bonnes, le bouche-à-oreille pourrait bien le faire relativement bien marcher en France.

 

photoUn demi-papa pour un succès en demi-teinte

 

Dans tous les cas, il parvient à battre in extremis De Gaulle, bénéficiant pourtant d'un nombre supérieur de copies, 619 pour être précis. Le film plaçant Lambert Wilson dans les bottes du célèbre général a attiré 511 913 spectateurs pour sa première semaine à l'affiche. C'est donc, bien sûr, l'un des biopics français récents les plus efficaces. La dernière production du genre a avoir atteint ce résultat était peut-être Chocolat, aidé par un Omar Sy au sommet de sa gloire, qui avait réussi à générer 619 509 entrées pour 525 copies lors de sa première semaine.

Les grandes figures politiques attirent cependant relativement moins que les personnalités publiques liées à la culture. En sont témoins les succès de Cloclo, qui avait dépassé le million grâce à 905 copies lors de sa première semaine et avait comptabilisé un total de 1,7 million d'entrées, ainsi que le carton stratosphérique de La Môme en 2007. Le film d'Olivier Dahan avait attiré 1,5 million de spectateurs dans 675 salles la première semaine, 5,2 millions en tout ! De Gaulle n'est pas là de le dépasser.

 

photo, Lambert Wilson"Nous passons au stade 3 de l'épidémie"

 

Troisième au classement, Invisible Man continue à bien fonctionner. Il perd un petit 39,6 % d'audience par rapport à sa première semaine pour tout de même faire 211 350 entrées grâce à 348 copies. Comme partout, le long-métrage de Leigh Whannell estampillé Blumhouse cartonne par rapport à son petit budget de 7 millions de dollars.

Ici, il a déjà facilement dépassé le seuil des 500 000 spectateurs. Le précédent film sur les Universal Monsters, La Momie, en était à 879 131 entrées, mais il disposait du double de salles et surtout d'un budget bien supérieur de l'ordre de 125 millions de dollars.

Juste derrière, c'est une comédie française qui accède à la 4e place : Papi Sitter de Philippe Guillard, avec Gérard LanvinOlivier Marchal et Camille Aguilar. Elle a convaincu 187 681 curieux, répartis dans 445 salles tout de même. Le réalisateur doit être bien satisfait de ce score. En effet, son film précédent, On voulait tout casser, avait à peine fait 87 391 entrées malgré un circuit de 380 salles. C'est donc une petite victoire pour le cinéaste également connu en tant que scénariste (People Jet Set 2DiscoCampingCamping 2 et Turf).

 

photo, Camille Aguilar, Gérard Lanvin, Olivier MarchalLa Sainte Trinité

 

Enfin, L'Appel de la forêt perd moins de place que Sonic le film, dégringolant lui de la première à la 6e place du classement. L'adaptation de Jack London, si elle se dirige droit dans le mur au niveau mondial, aura au moins dépassé le hérisson bleu une fois. Cette semaine, elle gagne 27 salles pour un total de 499, mais perd aussi 57,2 % d'audience dans le processus. Elle récolte donc 186 503 entrées. La présence d'Omar Sy aura définitivement permis au film de Chris Sanders de mieux s'en sortir en France, puisqu'il vient de dépasser le million. C'est mieux que rien.

À noter que Judy, déjà à peine 12e la semaine dernière, continue à ne pas s'imposer chez nous, en dépit d'un Oscar de la meilleure actrice gagné par Renée Zellweger. Après deux semaines à l'affiche, le biopic de Rupert Goold gagne 117 copies, mais perd 58 % de spectateurs, ce qui l'amène à 36 278 entrées pour 351 salles. En tout, 122 665 amateurs de Judy Garland auront fait le déplacement. Tous les personnages historiques ne peuvent pas cartonner en France.

 

affiche

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 En avant En avant Voir la bande-annonce 515 381 1 - 515 381 579
2 De Gaulle De Gaulle Voir la bande-annonce 511 913 1 - 511 913 619
3 Invisible Man Invisible Man Voir la bande-annonce 211 350 2 -39,6 561 091 348
4 Papi Sitter Papi Sitter Voir la bande-annonce 187 681 1 - 187 681 445
5 L'Appel de la forêt L'Appel de la forêt Voir la bande-annonce 186 503 3 -57,2 1 144 973 499
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires

Bob nims
12/03/2020 à 23:19

Et vivarium ???

Alexandre Janowiak - Rédaction
12/03/2020 à 16:38

@Batfleck

Mathieu a tellement aimé Invisible Man qu'il lui espère, sans doute un peu trop, un succès incroyable. Il voulait bel et bien parler de la barre des 500 000 spectateurs en France. Merci pour la vigilance, c'est corrigé !

Batfleck
12/03/2020 à 16:34

@Ecranlarge
Donc invisible man a dépassé le seuil des 500 millions

votre commentaire