Semaine du 30 octobre 2019

Box-office France : Joker bat un nouveau record, Retour à Zombieland plus fort que Doctor Sleep

Mathieu Jaborska | 7 novembre 2019 - MAJ : 07/11/2019 15:16
1223
photo,  Joaquin Phoenix

Cette semaine, le classement ne bouge presque pas. La faute aux nouveaux venus, incapables de se hisser plus haut dans ce top 5.

On pourrait juste copier-coller le même texte à chaque article box-office depuis quatre semaines. Mais ça serait ne pas assez rendre hommage à la performance de Joker, qui continue de squatter la tête du classement, sans trop montrer de signes de fatigue. Il va tout de même bien falloir qu'il se fasse doubler un jour. Cette semaine, il fait 775 730 entrées, enregistrant une petite baisse de 22,4 %. Le film de Todd Phillips a été diffusé dans 757 salles, histoire de bien finir d'écraser la concurrence.

 

photo, Joaquin PhoenixPresque blasé du succès

 

La dernière fois, on lui prédisait le surclassement de Toy Story 4 dans le top annuel français. On a eu raison. Avec ses 4 610 618 entrées en tout, le drame se hisse à la 4e place. Il ne devrait pas en bouger, tant l'écart avec Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu ?Avengers : Endgame et surtout Le Roi Lion est grand.

Mais ce n'est pas tout. Joker est officiellement devenu le plus gros succès des adaptations de DC comics en France, devant The Dark Knight Rises et ses 4 413 773 entrées. Un exploit pour une oeuvre ayant tout de même écopé d'une interdiction aux moins de 12 ans avec avertissement. Rendez-vous la semaine prochaine pour voir si Midway ou La Belle Epoque seront ceux qui détrôneront le roi de la colline.

Abominable reste lui deuxième. Avec 584 706 entrées, le film d'animation réalisé par Jill Culton et Todd Wilderman ne perd que 26 % de spectateurs sur ces 577 copies. C'est un score loin d'être abominable lui permettant de dépasser le million d'entrées en deux semaines, 1 375 119 pour être précis.

 

photoDéterminés à faire encore plus de flouze

 

Pour Jill Culton, c'est un petit record personnel. Le dernier film auquel elle avait participé à la réalisation, Les Rebelles de la forêt, avait fait un peu moins, avec 486 750 entrées pour 626 salles à la deuxième semaine, ce qui suffisait en 2006 à lui attribuer la première place.

Forcément, quand il n'y a pas de Joker dans les parages, tout est plus simple. Son collègue, lui, en est à sa première réalisation, mais a participé à En route ! en 2015 en tant que directeur d'écriture. Et on peut dire que son passage derrière la caméra (virtuelle) a profité à Dreamworks en France car cette adaptation d'un livre pour enfant ne comptabilisait au même moment que 296 150 entrées pour 615 salles !

Encore à la 3e place, Maléfique : Le Pouvoir du mal continue son petit bonhomme de chemin avec 553 516 entrées soit 27,9 % de moins que la semaine dernière. Le film continue de battre le premier volet, qui n'avait cumulé que 1 150 334 entrées à sa troisième semaine, contre 2 107 190 pour cette suite.

 

photo, Angelina JolieUn Jolie score

 

Son réalisateur Joachim Rønning n'est pas habitué à une telle longévité en France. Son dernier gros fait d'armes du côté de chez Disney, Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar, avait certes cartonné à son démarrage, mais avait dégringolé de 59 % à sa troisième semaine, passant de 908 606 entrées à 371 787 pour 810 copies, c'est-à-dire bien moins que ce Pouvoir du mal. Lentement, mais sûrement, cet opus conquiert nos contrées.

Hors Normes non plus ne perd pas beaucoup de spectateurs (14,7 % avec 3 copies de plus, c'est vraiment pas mal du tout), et garde sa 4e place. Bien sûr, les vacances de la Toussaint ont dû aider, mais c'est une sacrée preuve de solidité, face à des concurrents robustes, et surtout la démonstration d'un bouche-à-oreilles extrêmement positif. Le dernier film d'Éric Toledano et Olivier Nakache a été vu 527 710 fois dans 563 salles, lui permettant également de passer le million à la deuxième semaine avec 1 146 485 entrées. Notre critique prouve bien qu'on s'en félicite aussi.

 

photo, Reda KatebReda Kateb dans Hors Normes

 

Les précédents longs-métrages du duo de cinéastes avaient certes bien plus cartonné au début de leur carrière, mais ils tenaient moins le coup que Hors NormesLe Sens de la fête, celui d'avant, avait frappé fort la première semaine avec 808 544 entrées pour 557 salles, mais il en était à 507 882 pour 620 salles à la troisièmeSamba, encore avant, était lui passé de 900 042 entrées pour 693 salles à 511 891 pour 693 salles. Leur nouvelle réalisation est donc plus longue à la détente, mais convainc encore les Français.

Seule nouvelle entrée du top 5, Retour à Zombieland bat de peu Mon chien stupide, à 290 256 entrées pour 424 copies. Le zombie movie au casting étincelant de prestige attire 296 972 spectateurs répartis dans 367 salles. C'est bien mieux que le premier volet, qui avait fait 152 630 entrées au démarrage. Cependant, celui-ci était bien moins distribué puisqu'il ne bénéficiait que de 215 copies.

 

photo, Woody Harrelson, Jesse EisenbergLa vraie apocalypse, c'est quand il y aura plus de Segways que d'êtres humains

 

Difficile de comparer le diptyque avec le précédent long-métrage de Ruben Fleischer. En effet, il s'agit de Venom, succès incontestable qui avait terminé sa première semaine avec 941 871 entrées au compteur. Contre toute attente, le film de super-méchant à la qualité, disons... débattue avait fait se déplacer 2 284 848 spectateurs sur toute son exploitation en France. Même si la fin de carrière du film a sombré, il va être difficile pour un film de zombie d'égaler ça en 2019.

Pour ne pas en rajouter une couche sur Terminator : Dark Fate, qui perd encore deux places et 39 % de fréquentation, on remarque les débuts très difficiles de Stephen King's Doctor Sleep. L'adaptation, quand même distribuée dans 381 salles, ne fait que 147 991 entrées. Autant dire que le long-métrage du pourtant talentueux Mike Flanagan ne risque pas d'approcher les 2 359 705 entrées de Shining.

C'est la preuve pour Warner que miser sur Stephen King ne garantit pas le succès. La dernière adaptation en date, Ça : Chapitre 2, avait commencé son exploitation en France avec 635 024 entrées pour 600 salles, ce qui était déjà bien moins que le premier chapitre, qui avait tout dévasté à sa première semaine avec 908 589 entrées pour 354 petites salles.

 

photo, Ewan McGregorEwan McGregor aura probablement plus de succès dans la série sur Obi-Wan

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Joker Joker Voir la bande-annonce 775 730 4 -22,4 4 610 618 757
2 Abominable Abominable Voir la bande-annonce 584 706 2 -26 1 375 119 577
3 Maléfique : Le Pouvoir du mal Maléfique : Le Pouvoir du mal Voir la bande-annonce 553 516 3 -27,9 2 107 190 536
4 Hors Normes Hors Normes Voir la bande-annonce 527 710 2 -14,7 1 146 485 563
5 Retour à Zombieland Retour à Zombieland Voir la bande-annonce 296 972 1 - 296 972 367

commentaires

Toishiro
08/11/2019 à 10:07

Joker est un film d'une qualité indéniable, ce n'est pas l'oeuvre ultime qu'on nous a un peu vendu ici et là, mais ce film est tellement dans le ton à rebrousse poil de la bouillie des autre super productions.

Et ça fait du bien ! Logan à l'époque m'avait fait le même effet, un film ou le réal fait ce qu'il veut sans cahier des charges, où insertion dans un "univers", bah créativement ça se ressent quand même !

BoBof
07/11/2019 à 23:49

@RiffRaff je savais pas que le handicapped washing était en vogue dans le cinema. Merci de tes lumières !

Dutch Schaefer
07/11/2019 à 17:24

Si vous saviez à quel point je HEUREUX.... mais HEUREUX des résultats de "JOKER"!
Oui le cinéma n'est pas mort...

RiffRaff
07/11/2019 à 17:08

Marrant de voir qu'on trouve que Joker s'émancipe des quotas alors que son personnage principal est un handicapé. Comme quoi sans le genre ou la couleur de peau la notion de représentation n'est plus la même.

Jake Epping
07/11/2019 à 15:21

Le Joker est un bon fim et en plus il sort des codes actuels (féminisme, quotas, politiquement correct ect...), on arrive à ressentir une véritable sensation de liberté. Ça fait plaisir de voir que les vrai films arrivent toujours à tirer leurs épingle du jeu. Même s'il faut pas se leurrer la licence DC et sa base de fans y a largement contribué. Perso je suis pas fan de super héros mais j'ai trouvé ce film génial.

votre commentaire