Semaine du 4 octobre 2017

Box-office France : Le Sens de la Fête prend la tête, Blade Runner 2049 déçoit, Ça l'épouvantail du classement

Créé : 12 octobre 2017 - Alexis VIELLE
Photo Jean-Pierre Bacri
14 réactions

De la comédie, de la SF, de l'horreur, et un superhéros en slip pour un box-office on ne peut plus hétérogène cette semaine.

Décidément, Eric Toledano et Olivier Nakache semblent être abonnés aux succès. Sept ans après les 19 millions de spectateurs d'Intouchables et les trois de Samba, leur nouvelle réalisation squatte déjà le top des charts. Avec 809 000 spectateurs pour sa première semaine d’exploitation, Le Sens de la fête prouve que le monstre à deux têtes est toujours autant apprécié de la presse que du public. Comédie grinçante avec l’éternel misanthrope et irascible Jean-Pierre Bacri, le film réussit à obtenir l'adhésion du public et de la critique. 

 

Photo Gilles Lellouche

Gilles Lellouche

 

Autre nouvel arrivant cette semaine, le philosophico-SF Blade Runner 2049. 545 000 curieux pour le premier blockbuster du canadien Denis Villeneuve, on est loin du carton espéré. L’équation était pourtant risquée sur le papier : 200 millions de billets verts de budget, un film de presque trois heures, des têtes d’affiches pas si têtes d’affiches que ça, la suite d’une œuvre, aussi culte soit-elle, qui date de 35 ans… Une déception tant le film, s’il n’est pas parfait, est visuellement à couper le souffle, mais souffre du syndrome de la belle coquille vide (voir notre critique). Le constat est similaire à l’international où le film, après un premier week-end décevant, ne cumule que 90 millions de dollars de recettes totales. 

 

Photo Denis Villeneuve

Villeneuve avec Ryan Gosling et Harrison Ford

 

A la médaille de bronze, le terrifiant Pennywise n’en finit plus de hanter le classement. Trois semaines après sa sortie sur l’hexagone, Ça tutoie les deux millions de spectateurs en accueillant encore 319 000 âmes perdues dans les salles obscures. Si le film est d’une redoutable efficacité, mais qu’on est quand même loin du chef d’œuvre, rarement le matraquage d’une hype n’aura autant porté ses fruits. Plus de 600 millions de dollars de recettes pour un budget de 35, à l’instar des Annabelle : La Création du Mal et autres possessions maléfiques en tout genre, jamais l’horreur n’a été aussi rentable. Preuve s’il en est, il n’y a qu’à regarder le journal de 20h.

 

Photo

 

Seven Sisters, éternel épouvantail de ce classement, touche encore 123 000 spectateurs cette semaine pour un total de 1,7 million sur l’hexagone. Une sympathique oeuvre SF qu’on n’attendait pas si haut après les Dead Snow et Hansel et Gretel de Tommy Wirkola. Six semaines après sa sortie française, le film jouit d’une longévité exemplaire.

Dernier du top 5, Captain Underpants qui vient de sortir chez nous, après avoir jouit d’un relatif succès outre-Atlantique puisqu’il avait engrangé 113 millions de dollars lors de sa sortie il y a quatre mois, accueille 104 000 spectateurs cette semaine. 

 Affiche officielle

 

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Le Sens de la fête Le Sens de la fête Voir la bande-annonce 809 000 1 - 809 000 557
2 Blade Runner 2049 Blade Runner 2049 Voir la bande-annonce 545 000 1 - 545 000 658
3 Ça Ça Voir la bande-annonce 319 000 3 -45% 1 808 000 396
4 Seven Sisters Seven Sisters Voir la bande-annonce 123 000 6 -41% 1 687 000 417
5 Captain Underpants Captain Underpants Voir la bande-annonce 104 000 1 - 104 000 234

commentaires

thierry 14/10/2017 à 12:12

@Diez.
Je n'implique rien du tout, et surtout pas au réalisateur de sauter sur le premier film potentiellement populaire et facile pour se refaire la cerise.
Je dis que quand on choisi de se faire plaisir et vivre sa passion en utilisant l'argent des autres ( c'est le principe ) on doit être conscient du sujet choisi et de ce que cela implique financièrement.
On n'investi pas 11 million pour raconter la vie de J.L.Godard en pensant que ça va intéresser tout le monde.
Le film a l'air très bien fait, mais le sujet est clivant, point. Pas la peine d'être extralucide.
La moitié de cette somme aurait été bien plus raisonnable.
Certes, le réalisateur a gagné, par ses succès précédents, les moyens de faire se qu'il veut, et c'est tant mieux !
Mais, pour paraphraser le colonel Trautman; il doit aussi se rendre contre de ce qu'il est vraiment, c'est à dire un réalisateur de film populaire de qualité.
Et il y en à peu en ce moment.
Il doit réussir à toucher le plus grand nombre, sans compromettre ses propres standards de qualité.
Je ne demande pas plus.

Diez 13/10/2017 à 13:46

Thierry> ce qui reste à faire c'est de ne surtout pas écouter ce qu'implique ton commentaire au risque de rater un film qu'il n'a peut-être pas encore envie de faire ou qui n'est juste pas encore assez mûr pour enclancher sa production. Se precipiter pour faire plaisir aux fans n'a jamais rien donner de bon.

Terminéator 13/10/2017 à 01:25

Je pense que vous faites encore une confusion en ce qui concerne le BO de Captain Underpants aux USA sorti effectivement en juin et qui a réalisé là-bas 73 M$ . 113 M$ représente les recettes monde du film depuis sa sortie. Attention aux petites erreurs qui se répètent cher @EL

Alexis VIELLE - Rédaction 12/10/2017 à 18:00

@thierry

Il a récemment passé la barre des 100 000 entrées... Oui, on sait, c'est injuste.

thierry 12/10/2017 à 13:58

Donc, il finit a combien Le redoutable?
J'avais prédit un gaspillage de belle facture (peut importe la qualité intrinsèque du film) et je vois tout ce passe comme prévu.
Vous savez ce qui vous reste à faire M. Hazanavicius...

Léo 12/10/2017 à 13:35

"rarement le matraquage d’une hype n’aura autant porté ses fruits."
C'est bien de le reconnaître ! ;-)

votre commentaire