Le Pacte : Critique

Laurent Pécha | 4 janvier 2012

Rien de mieux pour commencer l'année qu'un Nicolas Cage au cinéma. Profitez-en car les « chances » de voir ses petits méfaits cinématographiques comme ce Pacte, risquent forts de se faire rare dans une salle obscure. 

Image 581942
0 réactions

Comme un paquet avant lui avec l'acteur à la coupe de cheveux moqueuse (mais dont on ne dira rien ici), le film de Roger « il est loin le temps de Sens unique » Donaldson  ressemble bien plus à un vulgaire DTV avec son intrigue éculée et ses péripéties cousues de fil blanc vaguement rehaussées par des séquences d'action un brin pathétique (la traversée de l'autoroute, ça marchait il y a 15 ans).

 

Image 574503

 

Dommage car Cage dans un « vigilante movie », c'est un peu comme si on enfermait un gosse dans une confiserie. Il y avait matière à ce que le comédien en fasse des tonnes comme on aime si bien le voir faire. Et, à quelques occasions, lorsqu'il découvre la machination qui se dresse contre lui, l'acteur redouble de quelques grimaces et mimiques stimulantes mais son réalisateur et le scénario ne le suivent jamais dans la grandiloquence. Le récit s'avère constamment bien trop sage et conventionnel à l'image d'un final qui n'exploite pas le pourtant génial décor mis en place. Heureusement, dans quelques semaines, Ghost Rider 2 arrive et ça, côté grandiloquence, on devrait être servi !

 

Image 581942

 

Résumé

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire