Critique : Vague (La)

Jean-Noël Nicolau | 2 mars 2009
0 réactions

Un professeur tente d'expliquer le principe du régime totalitaire à ses élèves, en les plongeant directement dans les rouages de cet univers qui écrase l'individu au profit de la masse. Le résultat en sera aussi éducatif que catastrophique. L'esprit humain est-il conçu pour céder au premier démagogue venu ? En tant qu'animaux sociables sommes-nous prêts à suivre la multitude, quelles qu'en soient les conséquences ? Ce sont les questions aux fondements de La Vague, même si le film de Dennis Gansel s'arrête à une description un peu simpliste du totalitarisme. Visiblement destinée aux écoles (allemandes), l'œuvre se berce de ses bonnes intentions pour assurer le minimum cinématographiquement.

 

Mise en scène sans éclat, interprétation correcte, déroulement dramatique cousu de fil blanc, La Vague n'en fait pas (de vagues). Seules quelques scènes choc (mais attendues) parviennent à nous éveiller. Pour le reste, la démonstration est classique, inattaquable, telle une bonne dissertation sans génie. Impossible d'en nier l'utilité, impossible aussi d'en dépasser les limites. On aurait aimé être touché par des protagonistes moins caricaturaux. On aurait aussi aimé apprendre quelque chose de nouveau. Mais nulle doute que le public visé par La Vague, les ados, trouveront ici de quoi s'interroger et s'émouvoir.

Résumé

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire