Critique : High school musical 3 : nos années lycée

Créé : 21 octobre 2008 - Lucile Bellan
0 réactions

La série de téléfilms cultes quitte enfin les salons et les télévisions pour un ultime volet dans les salles obscures - enfin pour cette génération puisqu'un High School Musical 4 avec un nouveau casting est déjà prévu. Pour la recette, on reprend les mêmes et on recommence avec un casting et une équipe technique similaires aux précédents volets, seuls changent les moyens mis en place pour offrir à la joyeuse bande de talentueux comédiens une flamboyante fête de fin d'année.

 

En effet, si les chansons sont toujours d'excellente qualité, on n'oubliera cependant jamais le premier single de toute la série « Breaking free », et les numéros dansés tout simplement réjouissants, c'est aussi grâce à la motivation sans faille des jeunes artistes et du réalisateur/chorégraphe Kenny Ortega.

 

Si certains reprochent à la série son côté guimauve et carton pâte, il convient d'admettre que ces effets de style sont pleinement assumés, les films, jouant tous sur l'influence réelle du music-hall et de la comédie musicale dans leurs aspects les plus outranciers. Les High School Musical représentent donc à eux trois, et ce dernier est plus abouti que les autres, l'imagerie de la génération Star Academy : paillettes sans effort et happy end. Il s'avère donc à la fois un pur produit du système et la meilleure critique qu'on puisse lui faire, une douce dualité dont il convient tout de même de se délecter un bucket de pop corn à la main, en dodelinant de la tête et en tapant du pied au rythme du easy listening qui compose la bande originale.

Résumé

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire